Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath
Kingsman: le Cercle d'Or (2)
Mardi 17/10 15:42 - Zakath-Nath
Ça - Chapitre Un (3)
Vendredi 22/09 12:04 - Escrocgriffe
Au revoir là-haut (2)
Mercredi 27/09 15:07 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Life: Origine Inconnue
Un équipage de six astronautes à bord de la Station Spatiale Internationale est chargé d'examiner des échantillons venus de Mars. Ils ne tardent pas à trouver une cellule vivante, mais l'enthousiasme de la découverte s'évapore quand l'organisme se développe, et se révèle meurtrier.

Ce film de Daniel Espinosa part avec le handicap de raconter peu ou prou la même histoire que le grand classique de l'horreur spatiale, Alien: un huis-clos dans l'espace où une entité extraterrestre tue inexorablement l'équipage qui l'a accueillie à bord. Quant au parti-pris de filmer les personnages en apesanteur tout au long de leurs mésaventures, il aurait pu donner au métrage un certain cachet si Gravity n'était pas passé par là. Mais si l'on n'aura du mal à ne pas voir en Life un ersatz qui n'invente pas la poudre, cela ne l'empêche finalement pas de fonctionner, et plutôt bien.

La réalisation est efficace, notamment dans la présentation des personnages. Peu d'effets tape-à-l’œil, mais l'ensemble est maîtrisé. De plus, si le déroulement de l'intrigue est assez prévisible, y compris dans la dernière scène qui sacrifie au retournement de situation qu'on a l'air de croire obligatoire, on a droit à quelques surprises, notamment dans l'ordre de passage des personnages à la casserole.

Il est tout de même dommage que passée la première moitié, le film déroule tranquillement. Ainsi, la créature avait un vrai potentiel, montrant dans son évasion toute son intelligence, mais par la suite elle ne semble plus que suivre son instinct et sa survie tient plus à sa résistance qu'à son astuce. Il en va de même pour son apparence, qui évolue de quelque chose de simple mais inquiétant dans son aspect délicat à un gros poulpe basique. Quoique ce qu'on aperçoit de la dernière étape de son évolution laissait supposer un design un peu plus original.

L'équipage ne propose pas vraiment de personnages charismatiques et inoubliables, mais les acteurs, plus ou moins connus (bonjour en passant à Ariyon Bakare) remplissent bien leur contrat et si les protagonistes ne sont pas mémorables, on ne s'arrache pas les cheveux devant leur comportement comme dans Prometheus, ce qui est déjà bien.

Pas de révolution dans le genre de l'horreur là où personne ne vous entend crier, mais un petit film sympa et carré qui raconte son histoire simple sans s'éparpiller, et qui offre donc un petit moment de tension agréable.
potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 20 Avril 2017, 22:36bouillonnant dans le chaudron "Films".