Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Les Aventures de Tintin: Le Secret de la Licorne
Alors qu'il flâne au marché aux puces, Tintin est séduit par la maquette d'un navire appelé La Licorne. À peine l'a-t-il acheté qu'il découvre qu'elle suscite bien des convoitises.

J'ai lu tout les Tintin un certain nombre de fois (c'était la seule série complète de BD qu'on avait à la maison quand j'étais petite, plus quelques Asterix et Blake et Mortimer) et j'en relis de temps en temps, donc je connais assez bien sans pour autant être une tintinophile avertie. Du coup quand on avait annoncé l'alliance de Spielberg et Jackson pour adapter cette série, ça ne m'avait pas excité tant que ça et j'avais des doutes sur le procédé utilisé. Les premières images avaient quand même l'air prometteuse mais elles ne rendent franchement pas justice au résultat final.

Après avoir vu le film, le choix de la performance capture me semble décidément le meilleur pour ce personnage, et visuellement c'est très réussi (un petit bémol sur les Dupondt et Nestor, pour le coup je trouve qu'ils font un peu trop cartoon alors que pour les autres, le mélange entre réalisme et leur look tiré de la BD passe très bien). Les gestes, les regards, les mouvements des cheveux, tout ça, c'est excellent, il y a un net progrès depuis le Scrooge de Zemeckis, qui était déjà meilleur à ce niveau que Beowulf...

L'action est quasiment non-stop mais ce n'est pas hystérique pour autant, on voit que le réalisateur s'éclate avec la liberté que lui permet la technique utilisée, mais sans se laisser emporter (à part le duel de grue à la fin, et encore, c'est un passage relativement court). Comme dans la BD, le passage qui m'a le plus marqué est celui avec les pirates (en même temps, on me met des navires à voiles, la moitié du boulot est déjà fait, mais quand même). L'arrivée de Rackham le Rouge, mamma mia!

Et le scénario est plutôt futé, je trouve qu'on a à la fois l'enchaînement des péripéties sans arrêt comme dans les tous premiers tomes, et une histoire qui a un but précis et où tout s'imbrique comme dans les suivants, du coup comme j'ai trouvé ça bien construit, ne pas voir toute la partie de recherche du trésor avec Tryphon ne m'a pas dérangée outre-mesure. Même le cameo de la Castafiore est plutôt sympa car ce n'est pas juste un personnage qui fait une apparition histoire de dire qu'il est là, il a un petit rôle, mais un rôle bien précis dans l'intrigue.

Après, le petit problème que je trouve être le même que dans la BD, c'est le personnage de Tintin lui-même qui n'est pas fascinant, on le suit pour ses aventures et les personnages qu'il rencontre mais il ne suscite aucune émotion.

Concernant la 3D, c'est sans doute la meilleure que j'ai pu voir depuis Dragons, voire la meilleure tout court, il n'y a pas cet effet de flou qu'on a parfois quand on tourne le regard vers un coin de l'écran qui n'est pas celui sur lequel se concentre le metteur en scène (effet présent surtout sur les films live en même temps), et l'image n'était pas trop sombre comme sur certains autres films (mais là, le problème vient parfois des salles de ciné et pas du film lui-même). Ce n'est pas non plus tape-à-l’œil ce qui fait qu'on va encore dire que c'est inutile, mais bon, quand on regarde un film en couleur plutôt qu'en noir et blanc, le but n'est pas de se dire à chaque instant "oh, quelles magnifiques couleurs!", on peut trouver la photo jolie ou moche, mais la plupart du temps on y fait pas attention tellement ça parait naturelle, et ce serait bien qu'on arrive à la même chose avec la 3D. Que ce soit là et que les metteurs en scène en tire profit sans pour autant en faire des tonnes pour bien rappeler qu'on regarde un film en 3D

potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 3 Novembre 2011, 21:02bouillonnant dans le chaudron "Films".