Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Les Aventures de Philibert, Capitaine Puceau
Au XVIe siècle, le jeune Philibert mène une existence paisible dans un petit village breton, quand il apprend le secret de sa naissance: il est fils de noble et son père a été assassiné par le fourbe comte d'Artois.

Passé quasiment inaperçu à sa sortie en salle et fraîchement accueilli par la critique, ce film de Sylvain Fusée semble un peu souffrir de la façon dont il a été vendu. Rien qu'au niveau du titre, on a d'abord annoncé Philibert, puis Les Aventures de Philibert, capitaine puceau tandis que le dvd est simplement intitulé Les Aventures de Philibert. Dommage, car ce pastiche est un bon moment de détente.

Visuellement, le soin apporté aux décors, à la photo et aux costumes est remarquable, et tous les clichés du film de capes et d'épées franchouillard y passent. les acteurs sont très en forme, que ce soit dans les rôles principaux, théâtraux à souhait ou ceux de second plan qui débite leur texte avec une telle platitude que ça ne peut qu'être volontaire. Ils ont tous la tête de l'emploi, à commencer par Jérémie Renier dans le rôle titre, en passant par Manu Payet en valet rusé, Alexandre Astier en méchant fier d'être sans nuance, sans oublier Élodie Navarre, de plus en plus cruche à mesure que l'histoire avance. Les dialogues sont aussi généralement assez bien tourné.

Pour autant, on ne se tient pas vraiment les côtes de rire. Le rythme est assez pépère, avec une réalisation assez plate, même si le duel final (qui reprend naturellement tous les passages obligés depuis l'époque d'Errol Flynn: ombres sur le mur, escaliers, armures et candélabres s'interposant entre les combattants, adversaire désarmé à qui on rend son épée plutôt que d'en profiter pour l'occire mais qui ne rendra pas la pareille...) est très bien chorégraphié. Néanmoins, il se dégage toujours une impression de bonne humeur assez gentillette qui rend le film très agréable à regarder.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 16 Octobre 2011, 15:59bouillonnant dans le chaudron "Films".