Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath
Ça - Chapitre Un (3)
Vendredi 22/09 12:04 - Escrocgriffe

Potion précédente-Potion suivante
Le Faucon des Mers
Sir Oliver Trevellian, après s'être couvert de gloire au service d'Elizabeth Iere, coule des jours paisibles sur ses terres et envisage d'épouser sa belle voisine qu'il aime et qui l'aime. C'est-y pas beau? Hélas, Lionel, le demi-frère d'Oliver, le fait accuser d'un meurtre qu'il a commis et notre héros se retrouve à ramer sur une galère. Sa vengeance sera TERRIBLE!

Il n'y a pas grand chose en commun entre ce livre de Sabatini et le film de Michael Curtiz à part l'époque, le héros corsaire et l'interlude aux galères. Et j'avoue avoir préféré l'histoire du film. Comme d'habitude avec Sabatini on a un roman d'aventures très vif et distrayant. Le héros est moins parfait que celui de Scaramouche, colérique, esclavagiste, mais pas franchement attachant, et quoi qu'il arrive, ceux qui s'opposent à lui sont toujours dans leur tort, que ce soit par jalousie, veulerie, bêtise ou parce qu'on les a mal renseigné. Rosamonde ne manque pas de répondant, toutefois. Et même si Lionel est faible et veule et à claquer, j'ai fini par être plus ému par son sort que celui du héros. Les dialogues des personnages musulmans sont un peu lassant à force de grandiloquence (est-ce que vraiment, dans cette région et à cette époque on ne pouvait pas s'adresser la parole simplement, sans tourner autour du pot avec chaque fois une métaphore, trois épithètes, etc? C'est peut-être exotique au départ, mais ça devient vite assez lourd.

Ça reste néanmoins un bon bouquin de cape et d'épées, même si parfois je visualisais ça à la sauce Angélique et le Sultan Pas franchement idéal, comme image.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 18 Octobre 2011, 23:42bouillonnant dans le chaudron "À l'abordage !".