Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
League of Dragons
--> Temeraire 9
Napoléon connait enfin un échec spectaculaire en Russie mais malgré une retraite meurtrière, n'a pas dit son dernier mot. Laurence, qui connait une promotion, va devoir se jeter avec Téméraire dans une bataille décisive.

Les aventures de Laurence et Temeraire arrivent donc à leur terme au bout de huit tomes. Avec une chute qualitative assez nette à partir du sixième volume, malgré une pente remontée cahin-caha, allait-on refermer League of Dragons avec le regret fourni par les bons moments passés malgré tout ou avec le sentiment que décidément, il fallait que ça se termine?

En tout cas, cela débute très bien et ne faiblit pas. Contrairement à l'épisode précédent, on ne perd pas de temps en sous-intrigue douteuse comme l'amnésie de Laurence, et si chaque rebondissement, davantage creusé, pourrait donner lieu à une histoire entière, on ne s'ennuie pas vraiment. De plus, on évite aussi le manichéisme dans la peinture de Napoléon et son impératrice, ce qui est appréciable. La victoire laisse un goût amer par la façon dont elle est atteinte mais manque sans doute de véritables sacrifices de personnages secondaires pour donner l'impression d'être cher payée.

Bref, le dernier tome offre un sursaut bienvenu, qui permet de finir sur une bonne note, tout en étant malgré tout un peu trop rapide sur bien des points, ce qui vient refermer la page sur une série sympathique mais dont les bonnes idées auraient méritées de ne pas être effleurées.
potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 3 Octobre 2016, 12:35bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".