Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Tempête des Échos (2)
Jeudi 14/10 21:47 - Zakath-Nath
Un Long Voyage (2)
Dimanche 15/08 12:08 - Zakath-Nath
A Discovery of Witches, saison 2 (4)
Samedi 10/07 15:25 - Zakath-Nath
Sans un bruit 2 (2)
Vendredi 25/06 11:06 - Zakath-Nath
Split (1)
Samedi 17/07 11:44 - Vous-ne-savez-pas-Qui
The Mandalorian, saison 2 (2)
Jeudi 31/12 10:36 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 5: Fugitive of the Judoon (4)
Samedi 14/03 17:12 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 4: Nikola Tesla's Night of Terror (4)
Samedi 14/03 16:50 - Zakath-Nath
Maverick (2)
Dimanche 09/08 11:55 - Zakath-Nath
Lawrence d'Arabie (2)
Vendredi 31/07 22:05 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Le Trésor du Pendu
Jake Wade, ancien bandit devenu shérif, provoque l'évasion de Clint Hollister, un ancien complice qui lui sauva autrefois la vie. Hélas, Clint n'estime pas qu'ils sont quittes et que leurs routes se séparent ici: Jake a enterré le butin d'un de leurs mauvais coups dans un endroit connu de lui seul et Clint compte bien le forcer à l'y conduire.

Des trois westerns de John Sturges que j'ai vu pour l'instant, Le Trésor du Pendu est mon favori, peut-être parce que sa durée limitée (moins d'1h30) lui a permis d'échapper au ventre mou qui frappait Règlement de Comptes à OK Corral et Les Sept Mercenaires. Ce n'est pas sa seule qualité, évidemment, même si l'histoire menée tambour battant nous fait passer d'une évasion de prison à une ville fantôme cernée par des Comanches en traversant des paysages toujours cinégéniques comme la Vallée de la Mort.

Le principal intérêt vient de l'affrontement, psychologique d'abord puis au révolver, entre Jake Wade le truand repenti et Clint Hollister qui pour sa part n'imagine pas une autre manière de passer sa vie. Ce dernier est avant tout motivé par l'idée de récupérer enfin le magot avec lequel Wade a filé des années auparavant, mais on sent que son intérêt n'est pas exclusivement tourné vers l'argent et qu'il a du mal à admettre non seulement que Wade ait pu le trahir, mais qu'il n'ait pas eu grand mal à refaire sa vie sans lui.

Clint Hollister est sans surprise le personnage le plus mémorable du film, cynique et fourbe (comme le fait remarquer un membre de sa bande, il sait quelle ficelle tirer pour faire marcher les autres) et Richard Widmark le campe à merveille. En face, Robert Taylor ne démérite pas en shérif rattrapé par son passé et une faute qui le hante mais dont il sera exonéré. Néanmoins, cet acteur m'a toujours été assez antipathique même gamine quand je le regardais dans Ivanhoé, ce qui fait que je le préfère nettement dans un film comme La Dernière Chasse où il campe un horrible bonhomme.

Pour ce qui est des seconds rôles, on remarquera DeForest Kelley et Henry Silva en vilains hommes de main et Robert Middleton en comparse d'origine mexicaine beaucoup moins vilain mais on peut regretter que le principal rôle féminin ne soit pas spécialement attrayant: il sert surtout de prétexte pour que Wade se sente obligé de céder aux menaces de Clint et on a finalement affaire à une belle potiche qui va se rendre tout de même utile une fois, mais c'est peu. Il faut dire que son interprète, Patricia Owens, n'arrive pas vraiment à faire des merveilles dans les limites qu'on lui donne.

Petit regret, donc, pour un film qui par ailleurs offre une histoire sans temps mort, un bon méchant, un joli duel et de beaux paysages, ce qui est tout de même sacrément suffisant pour passer un bon moment.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 19 Janvier 2020, 16:39bouillonnant dans le chaudron "Films".