Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Un premier teaser pour HP7 (4)
Samedi 03/10 12:46 - Vous-ne-savez-pas-Qui
Maverick (2)
Dimanche 09/08 11:55 - Zakath-Nath
Lawrence d'Arabie (2)
Vendredi 31/07 22:05 - Zakath-Nath
Penny Dreadful: City of Angels, saison 1 (2)
Dimanche 05/07 19:07 - Zakath-Nath
Amour, Orgueil et Préjugés (1)
Jeudi 30/07 11:07 - Vous-ne-savez-pas-Qui
Into the Dark, saison 2 épisode 9: Good Boy (2)
Dimanche 21/06 21:04 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 5: Fugitive of the Judoon (4)
Samedi 14/03 17:12 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 4: Nikola Tesla's Night of Terror (4)
Samedi 14/03 16:50 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 8: The Haunting of Villa Diodati (3)
Dimanche 15/03 15:38 - Vert
Doctor Who, saison 12 épisode 3: Orphan 55 (4)
Mardi 21/01 11:06 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Doctor Who, saison 12 épisode 4: Nikola Tesla's Night of Terror
Le Docteur et ses amis débarquent aux États-Unis en 1903, juste à temps pour sauver Nikola Tesla des griffes d'un étrange poursuivant, qui n'abandonne pas la partie. Que peut-on bien vouloir au brillant inventeur, et cela est-il en rapport avec le message qu'il prétend avoir reçu de Mars?

Comme la saison précédente, le titre de l'épisode 4 a le mérite d'être amusant (bien qu'inexact, la majeure partie de l'intrigue se déroule en plein jour et est largement aussi terrifiante que les scènes de nuit, c'est-à-dire pas spécialement). On retrouve aussi le recours aux connaissances en chimie de Thirteen pour contenir une créature dans un cercle. Pour le reste, cette histoire écrite par une nouvelle venue sur la série, Nina Metivier, comporte les éléments d'un épisode historique classique, où une figure connue attire malgré elle l'attention d'aliens malintentionnés, en brodant sur un élément réel à fort potentiel whovien, ici le projet de Tesla de communiquer avec Mars. L'occasion de parler du scientifique et de ses rapports conflictuels avec Thomas Edison. C'est d'ailleurs le point fort de cette "nuit de terreur", Goran Višnjić et Robert Glenister étant les invités du moment qui contrairement à d'autres ne seront pas complètement sous-exploités.

Pour le reste c'est tout de même moins convaincant. Si les scorpions de l'espace sont réussis bien qu'on les voie finalement peu, leur cheffe n'est pas sans rappeler la reine Racnoss d'un lointain épisode de Noël... mais avec un costume beaucoup plus simple sorti du maquillage facial. Bien plus pratique pour se déplacer, l'actrice ne s'en plaindra probablement pas, mais ça sent la restriction budgétaire (l'actrice en question est Anjli Mohindra, qui joua Rani dans The Sarah Jane Adventures. On a vu du recyclage d'interprètes plus avantageux). De plus, il y a décidément trop de monde dans ce TARDIS et la nouvelle fonction de Ryan semble depuis la semaine dernière d'engager la conversation avec la jeune femme du moment sur le mode des points communs qui les unissent: après les parents absents ou morts dans Orphan 55, voilà qu'on glose sur l'effet que cela fait de côtoyer un génie...

Au rayon des améliorations, on peut toutefois noter que Jodie Whittaker continue de se montrer depuis le début de la saison un peu plus incisive face à ses adversaires. La révélation faite par le Maître à la fin de Spyfall la travaille toujours et une réplique de la reine Skithra vient opportunément retourner le couteau dans la plaie et rappeler le fil rouge du moment. Si l'actrice a encore parfois tendance à imiter des mimiques de David Tennant on se prend à espérer qu'elle va enfin pouvoir vraiment montrer ce qu'elle vaut dans le registre de l'oncoming storm.

On n'en est pas encore là et l'on peut toujours regretter les mêmes problèmes de rythme, ou d'incapacité à vraiment emporter le spectateur dans un tourbillon d'aventures excitantes, la faute toujours à une musique trop discrète et anonyme. On a souvent reproché à celle de Murray Gold d'être trop envahissante mais il pouvait trousser un thème épique qui relevait des images qui ne respiraient pourtant pas forcément le grand luxe.

Le premier épisode signé Nina Metivier est donc loin d'être déshonorant et coche les cases de l'épisode instructif tout en livrant un petit message sans non plus trop insister dessus ni perdre de vue que tout cela doit être empaqueté dans une histoire divertissante à base d'aliens. Reste les défauts décidément inhérents à ce run qu'elle n'arrive pas à surmonter totalement, mais à ce stade, le problème est trop systématique pour que les scénaristes occasionnels en soient seuls responsables.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 19 Janvier 2020, 22:46bouillonnant dans le chaudron "Whoniverse".


Ingrédients :

  Campanita
Campanita
21-01-20
à 10:38

J'avais pas reconnu Rani (enfin, avec la couche de maquillage ça se comprend). J'ai aussi énormément pensé aux Racnoss.
Sinon, j'ai bien aimé l'épisode, c'était mieux que le précédent en tous cas (même si c'était pas difficile).

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
21-01-20
à 11:07

Re:

J'étais d'ailleurs étonnée qu'il n'y ait pas de référence aux Racnoss, pour dire que c'était une espèce cousine ou quelque chose comme ça, mais The Runaway Bride est peut-être trop ancien désormais pour ça.

  Vert
14-03-20
à 16:45

Sympa mais sans plus.
Pour la musique je ne la remarque même pas (sauf sur l'épisode 10) c'est dire xD

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
14-03-20
à 16:50

Re:

À part la reprise du thème principal dans l'épisode 10, je ne me souviens plus du tout de la musique (j'attends surtout qu'on sorte enfin la BO de la saison 10, celle de la saison 11 était dispo peu de temps avant la diffusion. Je sais que Murray Gold a toujours pris son temps pour les enregistrements et que la saison 9 avait été longue à venir même si ça valait le coup, mais tout de même).