Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath
Ça - Chapitre Un (3)
Vendredi 22/09 12:04 - Escrocgriffe

Potion précédente-Potion suivante
Le Royaume Immobile
--> Le Paris des Merveilles 3
Alors que les élections au Parlement des Fées se profilent, la reine d'Outre-Monde décide d'ouvrir celle-ci à des représentants humains. Dans ce contexte politique tendu, Louis Griffont accepte de servir de témoin dans un duel à son ancien élèves Troisville, sans se douter qu'il ne s'agit pas d'une simple querelle entre gentlemen.

Pierre Pevel conclut sa trilogie sur une excellente note. On retrouve les personnages et les ingrédients des deux volumes précédents, Louis et Isabel en premier lieu évidemment, tandis que Troisville, jusque-là plutôt en périphérie de l'intrigue principal, monte en grade, malheureusement en s'attirant bien des ennuis.

Si certains éléments sont prévisibles (qui cela aura surpris d'apprendre que le motif du duel impliquait une femme?), le roman est bien ficelé et rythmé avec quelques révélations à la clé, et l'univers a toujours autant de charme. Si l'on n'atteint pas les passes d'armes de Wielstadt, on peut déjà reconnaître chez l'auteur un goût pour la description de duels déjà bien présent.

Le Paris des Merveilles est donc jusqu'au bout une lecture bien agréable et légère, assez différente des romans suivants de l'auteur, plus sombres, mais où l'on discerne ses marottes comme les incontournables dragons.
potion préparée par Zakath Nath, le Samedi 20 Mai 2017, 15:51bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".