Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore

Potion précédente-Potion suivante
Le Quatrième Cavalier
--> Les Chroniques Saxonnes 2
Uthred a remporté une victoire majeure pour le compte du roi Alfred, mais en tardant trop à lui porter la bonne nouvelle, les honneurs lui passent sous le nez au profit de l'insupportable Odda le Jeune. Pour se consoler, Uthred décide de se livrer à quelques pillages en Cornouailles.

C'est avec plaisir que l'on retrouve Uthred, Leofric et compagnie. Néanmoins, si l'on a vu l'adaptation avant, comme moi, il y a peu de surprises, puisque la série télévisée est assez fidèle. L’œuvre d'origine de Bernard Cornwell comporte plus de détails, de personnages qui ont été fusionnés en un seul lors du passage à l'écran (et Svein a été rebaptisé Skorpa, et je dois dire était peut-être plus marquant sous les traits de Jonas Malmsjö que sur la papier) mais on est en territoire connu.

Ce n'est cependant pas désagréable de se rafraichir la mémoire tout en ayant des précisions supplémentaires. Le père Pyrlig arrive également à la fin du volume, ainsi qu'Iseut qui malheureusement restera trop brièvement. Cela contrebalance les caractères parfois agaçants d'Uthred et Alfred bien que Cornwell joue bien de l'ambivalence de ses deux personnages, le premier à la fois bourrin et rusé, le second ambitieux et politique mais aussi totalement dans les hallelujah, ce qui lui vaut quelques mauvaises surprises et met les nerfs du héros à rude épreuve.

On a parfois l'impression que la survie du Wessex face aux Danois, et donc de l'Angleterre entière, ne tient qu'à Uthred mais on est tout de même pris dans ses chevauchées, ses combats dans un mur de boucliers et ses mauvais coups et Le Quatrième Cavalier confirme que Les Chroniques Saxonnes est une très bonne série de romans historiques.
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 21 Février 2020, 17:37bouillonnant dans le chaudron "Littérature".