Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Le Locataire Chimérique
Trelkovsky, jeune homme timide et sans histoires, emménage dans un appartement miteux d'un vieil immeuble parisien dont la précédente locataire, Simone Choule, s'est défenestrée. Très vite, ses voisins lui témoignent leur hostilité, l'accusant notamment de nuisances sonores. De plus en plus oppressé, le locataire en vient à se demander s'il ne subira pas le même sort que Simone Choule.

Si l'histoire est désormais surtout connue à travers Le Locataire, dernier volet de la trilogie des appartements de Roman Polanski, on peut oublier (ou ne pas savoir) qu'il s'agit de l'adaptation d'un roman de Roland Topor, artiste éclectique à la fois dessinateur, écrivain et scénariste ayant travaillé sur des œuvres aussi diverses que le film d'animation La Planète Sauvage ou les séries à sketches Merci Bernard et Palace.

Le roman est court et on est embarqué de la première à la dernière ligne dans un récit de plus en plus étouffant à mesure qu'on bascule dans l'absurde et la folie en compagnie de Trelkovsky: y a-t-il une part de surnaturel dans les événements qui se produisent ou est-ce le protagoniste qui perd progressivement la raison? Ses voisins le rendent-ils fou consciemment, avec un plan précis et sinistre derrière la tête ou est-ce que le locataire est seulement victime d'une hostilité ordinaire qui à force d'être quotidienne, le rend paranoïaque? Ou est-ce encore autre chose?

La fin n'apporte pas de réponse confortable mais laisse au contraire le lecteur aussi secoué que désorienté.
potion préparée par Zakath Nath, le Samedi 22 Octobre 2016, 15:36bouillonnant dans le chaudron "Littérature".