Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
O'Brother (2)
Samedi 23/10 22:18 - Zakath-Nath
La Tempête des Échos (2)
Jeudi 14/10 21:47 - Zakath-Nath
Un Long Voyage (2)
Dimanche 15/08 12:08 - Zakath-Nath
A Discovery of Witches, saison 2 (4)
Samedi 10/07 15:25 - Zakath-Nath
Sans un bruit 2 (2)
Vendredi 25/06 11:06 - Zakath-Nath
Split (1)
Samedi 17/07 11:44 - Vous-ne-savez-pas-Qui
The Mandalorian, saison 2 (2)
Jeudi 31/12 10:36 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 5: Fugitive of the Judoon (4)
Samedi 14/03 17:12 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 4: Nikola Tesla's Night of Terror (4)
Samedi 14/03 16:50 - Zakath-Nath
Maverick (2)
Dimanche 09/08 11:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Le Crime de l'Orient Express
Le légendaire détective Hercule Poirot pensait faire un voyage tranquille à bord du luxueux Orient Express. C'est sans compter sur l'assassinat d'un des passagers, retrouvé lardé de coups de couteau. Alors que le train est bloqué par la neige, Poirot va devoir découvrir le coupable parmi les passagers, tous suspects.

Quand on connait déjà la solution d'un whodunit tel que Le Crime de l'Orient-Express, on peut se demander quel est l'intérêt d'en regarder une nouvelle version. Si c'est pour le confort de se laisser bercer par une histoire familière, autant revenir à l’œuvre de base ou revoir les précédentes versions (encore que dans le cas qui nous occupe, je n'ai pas du tout aimé la conclusion de la version avec David Suchet). Il faut donc que le réalisateur et le scénariste estiment avoir quelque chose d'intéressant à apporter au sujet pour se lancer dans une telle entreprise.

Or, on ne peut pas dire que la version de Kenneth Branagh rajoute grand chose à la choucroute. Certes, il n'est pas inintéressant de mettre en scène un personnage soucieux de perfection et d'ordre se confronter à un cas qui ne correspond pas aux petites cases bien organisées qu'il apprécie. Certes, même si cela sent un peu trop le numérique, le film a des moyens et les utilise.

Comme dans la version de Sidney Lumet, on mise beaucoup sur le casting quasiment all-stars. Branagh a tendance à en faire des caisses, tout en se faisant presque voler la vedette par sa moustache qui prend toute la place. Le reste du casting fait admirablement son travail, de Judi Dench en vielle comtesse en passant par Michelle Pfeiffer en femme fatale, et même Johnny Depp trouve un de ses meilleurs rôles depuis un bail, à moins qu'il faille y voir là un petit côté cathartique.

Il y a bien quelques outrances un poil ridicules et que le scénario ne justifie pas (la démonstration de lever de jambe du danseur étoile dans sa première scène), mais dans l'ensemble, cela se regarde sans déplaisir.

Néanmoins, à l'image des récentes versions live des dessins animés Disney, le sentiment qui prédomine est finalement l'aspect vain du projet. Réalisateur et acteurs auraient tort de ne pas faire leur propre version si cela les amuse, et le spectateur ne passera pas un mauvais moment, donc pourquoi pas. Mais en même temps, pourquoi?
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 15 Décembre 2017, 15:33bouillonnant dans le chaudron "Films".