Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Le Comte de Monte-Cristo
La vie sourit à Edmond Dantès, second à bord du Pharaon, aimé de ses hommes, protégé par son riche armateur de patron et sur le point d'épouser la belle Mercedes. C'est sans compter les manigances de jaloux qui lui valent des années d'incarcération au Château d'If dont il émergera avec une envie de vengeance et les moyens d'y parvenir.

Le Comte de Monte-Cristo doit être le roman le plus connu d'Alexandre Dumas avant Les Trois Mousquetaires, pourtant je ne l'avais jamais lu jusqu'à récemment. J'avais souvent entendu dire que la première partie était longuette, mais ce n'est pas tout à fait exact: le début avec tous les éléments emblématiques (le Château d'If, l'Abbé Faria, l'évasion...) passe assez vite, mais il y a ensuite un coup de mou avant que la vengeance de Dantès se mette en branle. Il est normal qu'il tisse soigneusement sa toile mais on sent par moment l'aspect feuilleton où on étire la sauce avec des épisodes pas vraiment indispensables comme la visite de Franz de l'île de Monte-Cristo et la consommation de haschich qui s'ensuit.

Heureusement, la mise en place de la vengeance contre Danglars, Fernand et Villefort est bien plus jouissive dans son aspect implacable bien que dans certains cas (Villefort en particulier), c'est bien pratique de voir à quel point les personnages peuvent donner à Dantès les armes pour se faire battre et les coïncidences sont parfois énormes mais c'est assez habituel dans les romans de cette époque. Le côté très théâtral du comte (ou de Dumas) peut également prêter à sourire car tout de même, quand il veut récompenser les gens qui lui sont restés fidèles dans ses malheurs, il manque parfois de les faire passer à deux doigts du suicide pour qu'une belle surprise les sorte de leur désespoir. Il faut quand même avoir le sens du timing et même quand Monte-Cristo réalise qu'il se laisse dépasser par son besoin de vengeance, ce qui le rend humain, il ne peut toujours pas s'empêcher de jouer avec les nerfs des autres, même ses amis. Du coup, on sent par moment le suspense inutilement étiré.

Le Comte de Monte-Cristo n'en reste pas moins un classique des histoires de vengeance dont la place n'est pas usurpée, où l'on a droit à la fois aux plans diaboliques pour ruiner la vie des coupables sans oublier d'aborder à quels excès le désir de revanche peut mener et ses dégâts collatéraux.
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 1 Avril 2016, 12:18bouillonnant dans le chaudron "Littérature".