Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath
O'Brother (2)
Samedi 23/10 22:18 - Zakath-Nath
La Tempête des Échos (2)
Jeudi 14/10 21:47 - Zakath-Nath
A Discovery of Witches, saison 2 (4)
Samedi 10/07 15:25 - Zakath-Nath
Un Long Voyage (2)
Dimanche 15/08 12:08 - Zakath-Nath
Sans un bruit 2 (2)
Vendredi 25/06 11:06 - Zakath-Nath
Split (1)
Samedi 17/07 11:44 - Vous-ne-savez-pas-Qui
The Mandalorian, saison 2 (2)
Jeudi 31/12 10:36 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 5: Fugitive of the Judoon (4)
Samedi 14/03 17:12 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 4: Nikola Tesla's Night of Terror (4)
Samedi 14/03 16:50 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Le Chant d'Excalibur
--> Les Chroniques de Camelot 2
La Colonie fondée par Caius Britannicus se développe et Publius Varrus s'y épanouit, ignorant encore qu'un vieil ennemi a survécu. Pendant ce temps, l'influence de Rome continue de faiblir et les britto-romains se préparent à ne plus compter sur sa puissance pour résister aux Saxons.

Le premier tome de ces chroniques, honnête roman historique abordant les mythes arthuriens sous l'angle du réalisme, m'avait cependant agacée par son style et ses personnages extrêmement manichéens. Si l'on a goûté La Pierre céleste, il n'y a cependant pas de raison d'être déçu par le deuxième volume qui s'inscrit dans sa droite lignée. On retrouve les mêmes personnages, cette description minutieuse de la vie des Romains nés en Bretagne à la fin du IVe siècle et quelques noms lancés progressivement qui montrent Camelot (ou Camulod, le titre français de la saga varie en fonction du format papier ou numérique, apparemment) et d'autres éléments de la légende se dessiner sans se presser.

Quand comme moi on a été nettement plus mitigé, on retrouve vite ce qu'on a pu trouver irritant dans La Pierre céleste: les dialogues sont très peu naturels, la plupart des personnages sont bien trop éloquents et dissertent plus qu'ils ne conversent, les protagonistes sont tous admirables ou de bonne compagnie, les méchants sont très méchants et dépravés et ça commence en plus très bien: je trouvais déjà à la fin du premier tome Publius parfaitement godiche d'avoir tant de mal à vaincre un Claudius affaibli malgré l'aide de deux comparses, il n'a en fait même pas été fichu, découvre-t-on dans les premières pages, de le tuer, histoire d'amener de nouveaux ennuis quand la vie devient trop tranquille. Et les scènes de fesses m'ont aussi bien soûlée.

Je ne suis pas très tendre avec ces Chroniques de Camelot/Camulod pour l'instant, qui ne sont pourtant pas honteuses, loin s'en faut. Il faut croire qu'il y a des œuvres avec lesquelles on n'est tout simplement pas fait pour s'entendre.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 2 Janvier 2022, 16:11bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".