Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath
O'Brother (2)
Samedi 23/10 22:18 - Zakath-Nath
La Tempête des Échos (2)
Jeudi 14/10 21:47 - Zakath-Nath
A Discovery of Witches, saison 2 (4)
Samedi 10/07 15:25 - Zakath-Nath
Un Long Voyage (2)
Dimanche 15/08 12:08 - Zakath-Nath
Sans un bruit 2 (2)
Vendredi 25/06 11:06 - Zakath-Nath
Split (1)
Samedi 17/07 11:44 - Vous-ne-savez-pas-Qui
The Mandalorian, saison 2 (2)
Jeudi 31/12 10:36 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 5: Fugitive of the Judoon (4)
Samedi 14/03 17:12 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 4: Nikola Tesla's Night of Terror (4)
Samedi 14/03 16:50 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Castelmaure
Un mythographe parcourt le pays pour compiler ses contes et légendes. Chemin faisant, il va découvrir la vérité sur la disparition du roi Éric que l'on n'a plus vu depuis vingt ans, époque à laquelle une étrange malédiction a frappé les nouveaux-nés du royaume.

Si Lewis Trondheim sera toujours associé pour moi avant tout à la série des Lapinot qui m'a valu quelques fous-rires mémorables, il y a déjà dans celle-ci des aspects sombres et graves qui émergent régulièrement. Aussi n'est-ce pas surprenant que le scénario qu'il signe pour Castelmaure soit un conte horrifique, comportant quelques passages joliment gores. Les premières pages sont aussi intrigantes qu'angoissantes, sans dialogues alors qu'une sorcière est confrontée dans une forêt à une étrange apparition. Alors qu'on découvre les protagonistes du récit dans les pages qui suivent, un mythographe, un frère et une sœur siamois, un jeune homme et une jeune femme aux pulsions violentes, on peine à voir où l'on nous mène mais pas de panique, les révélation arrivent bientôt, et en nombre!

Il est ainsi difficile de tout anticiper, à commencer par la véritable racine du mal et pourtant, une page après l'autre, tout se met en place et prend sens. Dans ce scénario habilement mené on peut seulement regretter une fin un peu rapide dans la résolution des différents destins qui se nouent.

Au dessin, ce n'est pas Trondheim lui-même qui s'y colle mais Alfred (qui avait déjà bossé avec Trondheim sur un album de Donjon Crépuscule) et son dessin au premier regard simple mais fin sert bien l'ambiance de légende médiévale qui se déploie. Certaines planches sont particulièrement frappantes comme la double-page montrant l'arrivée au château, spectaculaire à souhait (le décor du château, quel que soit son état, est une belle réussite de toute façon).

Avec Castelmaure, Lewis Trondheim et Alfred offrent un joli conte, par moment terrifiant, doublé d'une petite réflexion (un peu rapide peut-être) sur la manière dont les mythes se forment.
potion préparée par Zakath Nath, le Samedi 1 Janvier 2022, 16:52bouillonnant dans le chaudron "Manga/Bandes dessinées".