Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Le Cercle Littéraire de Guernesey
Dans le Londres de l'après-guerre, Juliet Ashton voit matière à écrire quand elle apprend l'existence d'un cercle littéraire créé à Guernesey durant l'occupation de l'île par l'armée allemande. Une fois sur place, Juliet constate que les membres du club de lecture sont accueillants mais réticents à entrer dans les détails de leur histoire.

À l'origine, on a un roman épistolaire signé Mary Ann Shaffer et Annie Barrows, Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates, un best-seller qui n'attendait donc qu'à être adapté au cinéma, ce qui est chose faite par Mike Newell. Le passage à l'écran exige quelques sacrifices et disparait un des passages qui m'avaient le plus amusé, la critique des Pensées de Marc Aurèle. En revanche, on a aussi zappé les péripéties finales les plus rocambolesques, ce qui n'est pas plus mal. Néanmoins, dans l'ensemble l'adaptation est fidèle, conservant les ingrédients nécessaires, avec un peu de tragédie pour faire pleurer, de l'humour grâce à des personnages gentiment pittoresques, et beaucoup de bons sentiments.

Comme on pouvait s'y attendre, on mise pas mal sur une distribution essentiellement britannique et habituée de ce genre de production, avec Lily James qui sera visiblement la jeune actrice anglaise à émerger cette décennie en partant de rôles en costume, mais qui ici surjoue tout de même beaucoup. Elle retrouve quelques collègues de Downton Abbey tandis que Tom Courteney, Matthew Goode ou Katherine Parkinson complètent agréablement la distribution.

À la réalisation, Mike Newell emballe le tout proprement mais sans inspiration particulière, mais les paysages et les maisons de village sont de toute beauté et le film est donc plaisant à l’œil sans trop d'effort.

Néanmoins, le film prend son temps pour démarrer et ne décolle qu'à l'arrivée de Juliet à Guernesey, et se révèle finalement très convenu dans son déroulement et le caractère des personnages qui se dévoilent peu à peu. Il a au moins l'avantage de parler un peu des îles anglo-normandes pendant l'Occupation, et il n'est pas plus mal de rappeler que des possessions britanniques ont aussi été occupées par les Nazis.

Bref, tout cela est bien gentil, joli à regarder, et vite oublié, mais à moins de faire une indigestion de feel-good movies ou de pelures de patates, le spectacle se laisse voir sans déplaisir.
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 15 Juin 2018, 11:30bouillonnant dans le chaudron "Films".