Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Le Cauchemar de Dracula

Depuis le temps que je voulais voir ce film. Premier de la série des Draculas produite par la Hammer, avec Christopher Lee dans le rôle du vampire et Peter Cushing (Tarkin dans Star Wars) en Van Helsing. Eh bien voilà, c'est chose faîte!

Le scénario s'inspire très librement du roman de Bram Stoker, mais reste fidèle aux grandes lignes: arrivée de Jonathan Harker chez le Comte (là, en tant que chasseur de vampire) puis mort d'Harker préalablement vampirisé, après quoi Dracula s'en prend à sa fiancée, etc... Jusqu'à ce que le docteur Van Helsing revienne mettre un peu d'ordre. Le film, réalisé en 1958, n'est pas très effrayant, plus de suggestion que d'effets spéciaux, ce qui se comprend quand on voit la destruction de Dracula, mais pour l'époque, c'était franchement pas mal! Mais c'est un pur film Hammer, reconnaissable aux couleurs et à l'éclairage.

Christopher Lee, dans le rôle qui fit sa gloire, a en fait peu de temps à l'écran, mais c'est une des règles du film d'horreur de ne pas trop montrer le monstre! Dommage quand même qu'il n'ait droit qu'à un seul dialogue au début, au cours duquel il a presque l'air normal (bon, la longue cape noire à la Vador à l'intérieur, c'est quand même louche). Après, il se contente de se jeter sur la "bouffe" ou de prendre la poudre d'escampette quand il sent que ça tourne mal. Mais il est quand même excellent.

Donc, vraiment un film à voir, rien que pour élargir sa culture cinématographique, même si on ne peut plus vraiment lui donner la palme du film le plus terrifiant de l'histoire du cinoche!

potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 18 Août 2005, 17:12bouillonnant dans le chaudron "Films".