Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath
Kingsman: le Cercle d'Or (2)
Mardi 17/10 15:42 - Zakath-Nath
Ça - Chapitre Un (3)
Vendredi 22/09 12:04 - Escrocgriffe

Potion précédente-Potion suivante
Le Bounty
En 1787, le capitaine Bligh se lance dans une grande expédition: à bord du Bounty, lui et son équipage se rendront à Tahiti pour y faire provision d'arbres à pain. Peu confiant dans les capacités de son second John Fryer, Bligh a alors la riche idée d'engager pour l'assister son ami Fletcher Christian.

Cette version de la célèbre histoire réunit un casting prestigieux: Anthony Hopkins en Bligh, Mel Gibson pour Christian, Daniel Day-Lewis en Fryer, Liam Neeson dans le rôle de Churchill, Laurence Olivier dans une courte apparition en tant qu'amiral Hood, Bernard Hill dans le rôle de Cole (note: ne jamais faire monter Bernard Hill sur un navire.), de tous jeunes Phil Davies et Dexter Fletcher pour incarner Young et Ellison, et un étonnant sosie de Drago Malefoy dans le rôle de Mr Heywood. Malheureusement, si ce film a des qualités, la version définitive n'est pas pour aujourd'hui.

Le point de départ est la cour martiale de Bligh, et on avance dans le récit à mesure que les officiers l'interrogent. Cette approche permet de mieux comprendre le point de vue de Bligh (même si on ne montre pas forcément sa version des faits et qu'il est clair qu'il est parfois en faute) et de le rendre plus humain, tandis que Christian, dont on comprend les tourments, est en même temps plus susceptible et moins héroïque.

L'interprétation d'Hopkins est très bonne et étrangement, il m'a rappelé Russell Crowe dans Master and Commander, bien que leurs personnages soient très différents. Hélas, en face Mel Gibson n'est pas à la hauteur, et est souvent fade, affiche un air ahuri aux moments les plus incongrus et surjoue dans la scène de la mutinerie. J'ai été un peu gênée par Day-Lewis en Fryer. Non qu'il joue mal, au contraire, mais il dégage une telle intensité rien qu'en étant là que le voir dans ce rôle me paraissait bizarrement décalé, et je me suis dit à plusieurs reprises que c'est à lui qu'on aurait dû confier le rôle de Christian.

Cette mouture met en avant différents personnages et en ignorent d'autres (Young et Heywood sont les seuls aspirants) ce qui ne perturbera pas ceux qui ne connaissent pas très bien la composition de l'équipage mais risque de perturber les autres. Young apparait bien plus volontaire que dans la réalité, puisqu'il incite Christian à la mutinerie (dans les faits, il a semble-t-il pioncé comme un bébé tout le temps que ça a duré, pour trouver la situation à son réveil très cool). La montée de tension entre Bligh et Christian est également bien amenée.

Dommage qu'en plus de l'interprétation de Mel Gison, le film souffre d'une mise en scène assez impersonnelle et souvent molle (l'escale à Tofoa manque de tension) et que la musique de Vangelis a mal vieilli. De plus, en s'arrêtant à l'arrivée des mutins à Pitcairn et à la conclusion de la cour martiale en faveur de Bligh, on omet le sort des membres d'équipage repris à Tahiti, et notamment l'injustice du sort de certains et la conduite de Bligh à leur égard.

Malgré ses défauts, le film a au moins le mérite de donner un point de vue qui ne se veut pas manichéen, et de toute façon, après le livre de Boyne, il ne pouvait me paraître que préférable.
potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 3 Janvier 2011, 22:00bouillonnant dans le chaudron "À l'abordage !".