Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
La trilogie Steampunk
La jeune reine Victoria a disparu et le biologiste Cosimo Cowperwaith fournit une créature mi-humaine mi salamandre conçue par ses soins pour donner le change le temps que l'on retrouve la souveraine.

Avec sa trilogie steampunk, Paul Di Filippo, auteur originaire de Providence comme un certain HP Lovecraft, offre trois récits relativement courts, indépendants bien que des allusions dans l'un à des personnages intervenant dans les deux autres démontrent qu'ils se déroulent dans le même univers. On suit donc un biologiste en quête de la reine Victoria dans les bas-fonds de Londres, puis un autre savant profondément raciste à la recherche d'un mystérieux fétiche qui suscite bien des convoitises, et enfin Emily Dickinson et Walt Whitman s'aventurant dans l'au-delà.

L'humour souvent leste est très présent, mais ces histoires peignent aussi la société occidentale du XIXe siècle sous son plus mauvais jour: misogynie, exploitation en tout genre des femmes et des plus démunis, racisme, hypocrisie... De ce fait, si les trois parties de cette trilogie sont rythmées et amusantes, truffées d'allusions historiques et littéraires, les personnages principaux, en particulier dans les deux premières, sont fort peu attrayants et il est surtout divertissant de les voir en prendre pour leur grade (sans qu'ils aient l'air d'en retirer quelque leçon). Cela peut tout de même provoquer un brin de lassitude, heureusement le tout est suffisamment enlevé et court pour que cela n'arrive pas.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 22 Novembre 2017, 14:14bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".