Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
La Ruse
En 1943, alors que les Alliés préparent un débarquement en Sicile pour reprendre pied sur le continent européen, les services secrets britanniques lancent une entreprise de désinformation afin de convaincre Hitler que leurs troupes arriveront par la Grèce. Pour Ewen Montagu et sa petite équipe, aucun détail ne doit être laissé au hasard.

Sous un titre français absolument passe-partout se cache un long-métrage de John Madden, Operation Mincemeat consacré à une page fascinante de l'Histoire de l'espionnage britannique, le jeu de dupe auxquels se sont livrés des agents de plusieurs horizons pour tromper les Nazis sur le lieu du débarquement en Sicile, en juillet 1943. En gros, équiper un cadavre de papiers faisant croire que l'assaut se déroulerait en Grèce, ce qui implique un degré de préparation et de prévisions élevé: trouver un cadavre adéquat, fabriquer des papiers crédibles, s'assurer que ces derniers atteindraient bien les plus hauts responsables du Reich et qu'ils y feraient illusion... C'est à une bande de membres des renseignements plus ou moins excentriques, dont un jeune Ian Fleming, qu'incombe cette responsabilité.

Le sujet est passionnant, le film est quand à lui très classique, pour ne pas dire calibré, surtout si l'on est biberonné aux productions de la perfide Albion: une histoire vraie mettant en valeur l'astuce des habitants de l'île en ses heures les plus sombres, un Darcy, une actrice de Downton Abbey, un autre Darcy, des rescapés de The Crown, une reconstitution soignée, un peu d'humour pince-sans-rire, un peu d'émotion pour rendre toutes ces vénérables figures humaines... Si l'on n'en est pas lassé, on s'y laisse facilement prendre.

Le film démarre vite et très fort avec la recherche et la préparation du cadavre et l'on a l'impression qu'inventer une vie à ce dernier est le plus dur, aussi quand il est lâché dans la nature, on pense que le reste sera une formalité et qu'il sera difficile de tenir une deuxième heure avec ça. Ce n'est pas le cas même si les personnages principaux n'ont plus vraiment la maîtrise des événements et doivent s'en remettre aux officiers postés en Espagne, qui donnent de leur personne. Il y a quelques détails amusants comme la frénésie d'écriture qui semble prendre tout ce beau monde. Avec Fleming présent, on n'échappe pas à des allusions à sa célèbre création, absolument pas discrètes mais finalement peu nombreuses ce qui leur évite d'être agaçantes. Matthew Macfadyen est probablement celui qui se détache du lot en coincé complexé par un frère mort en héros.

Malheureusement, le scénario ne peut s'empêcher d'ajouter un triangle amoureux superflu bien qu'il ne soit pas traité de façon trop plombante non plus. Il n'était pas nécessaire en tout cas pour instaurer une tension entre les personnages joués par Colin Firth et Matthew Macfadyen. Une scène tardive avec le personnage de Teddy semble également être collée artificiellement là pour ajouter du suspense à un moment où il pouvait retomber mais sans conséquence sur l'intrigue, elle parait également dispensable.

C'est instructif, avec les pincettes d'usage évidemment et les vérifications ultérieures, plein d'acteurs et d'actrices qu'on aime, et on passe un bon moment même si le plaisir tient plus à la distribution et quelques bons mots qu'à la réalisation et au scénario, tous deux très académiques.
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 6 Mai 2022, 17:23bouillonnant dans le chaudron "Films".