Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
La Partie de Chasse
Quelques mois avant le début de la Première Guerre Mondiale, sir Randolph Nettleby organise une grande partie de chasse dans son domaine. Les meilleurs fusils du pays répondent à l'invitation, mais entre l'instinct de compétition des uns et les romances interdites des autres, la situation va tourner au drame.

L'édition de ce roman d'Isabel Colegate que j'ai lue est accompagnée d'une préface de Julian Fellowes, le créateur de Downton Abbey, mais avant cela le scénariste de Gosford Park. Il met en avant l'influence qu'a eu La Partie de Chasse sur l'écriture de ce film. Et en effet, si vingt ans séparent l'action des deux intrigues, difficile de ne pas voir les similitudes, dans le milieu étudié, et dans le fait que la réception laissera un personnage sur le carreau, même si Colegate ne joue pas la carte du pastiche de whodunit. Fellowes ne peut s'empêcher de caser quelques réflexions qui fleurent bon le vieux réac, mais présente néanmoins bien l'impact qu'a pu avoir le livre au moment de sa parution, dans les années 80.

Plus de trente ans après et quelques œuvres similaires plus tard, le roman parait des plus classiques, mais on pénètre sans effort chez les Nettleby, pour découvrir une galerie importante de personnages, membres de la famille, invités, serviteurs, habitants du village voisin, et un militant anti-chasse qui débarque dans l'intention audacieuse d'ouvrir les yeux des aristos sur la nature néfaste de leur loisir. Cela fait beaucoup mais les caractères émergent vite tandis que les intrigues s'entrecroisent. Il est un peu dommage d'ailleurs que si les dernières pages dépeignent le devenir de certains, elles ne disent rien en ce qui concernent les autres, notamment les domestiques moins mis en avant que leurs maîtres (plus que la romance entre Ellen et John, ceci dit, le plus marquant est la rivalité entre les deux domestiques rechargeant les fusils de leurs employeurs et qui prennent les victoires de ces derniers aussi à cœur, sinon plus qu'eux.)

Aucun personnage, de la haute société en tout cas, n'est totalement épargné même s'ils ne sont pas tous fondamentalement antipathiques. Si leurs valeurs sont souvent montrées comme superficielles ou vidées de leur sens, le personnage du militant anti-chasse et végétarien n'est pas non plus idéalisé idéal et apparait bien intentionné mais pas moins ridicule que ceux qu'il tente de convaincre. Finalement, seul Lord Harlip n'a vraiment rien pour lui.

Isabel Colegate dépeint donc avec soin ce monde sur le point de disparaître ou d'être en tout cas remis en question par la guerre et ses conséquences, et La Partie de Chasse est également une bonne lecture pour les amateurs de fictions en costume se déroulant dans des maisons de maître qui voudraient découvrir un des classiques du genre.
potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 12 Février 2018, 20:14bouillonnant dans le chaudron "Littérature".


Ingrédients :

  Vous-ne-savez-pas-Qui
13-02-18
à 13:33

Je découvre à la fois l'auteur et le livre, un grand merci. Je les note sans tarder pour une future lecture.
Très chic la couverture de ton édition (j'ai reconnu Clementine Churchill, aux côtés je crois du duc de Malborough).
Tatiana

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
13-02-18
à 14:02

Re:

De rien! Pour la photo, j'ai regardé la référence sur la quatrième de couverture mais on ne précisait pas qui y apparaissait, j'avoue ne pas avoir reconnu Clementine Churchill, c'est bon à savoir!)