Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Trauma, saison 1
Lorsque son fils Alex meurt sur le billard alors qu'on tentait de le sauver du coup de couteau qu'il avait reçu, Dan Bowker se persuade que le chirurgien qui a opéré l'adolescent, Jon Allerton, a commis une faute professionnelle, et entend bien le confondre.

Trauma n'est pas sans lien avec Doctor Foster, autre série scénarisée par Mike Bartlett: dans les deux œuvres on nous présente un personnage blessé et en droit d'être en colère, mais que l'obsession à obtenir réparation ou vengeance va conduire aux pires extrémités, ou peu s'en faut, si bien qu'il est de plus en plus difficile pour le spectateur de prendre son parti. En fait, Bartlett semble vraiment marqué par les comportements obsessionnels au point de l'autodestruction si l'on pense également à Knock, Knock, son épisode de Doctor Who où l'antagoniste passait son existence à préserver à n'importe quel prix son lien avec sa "fille", ou encore King Charles III qui montrait l'héritier d'Elizabeth II à peine devenu roi s'enferrerdans une crise constitutionnelle en se persuadant d'être dans son bon droit, quitte à y perdre la couronne. Malheureusement, cela marche beaucoup moins bien avec Trauma.

L'ennui, c'est que dès le départ, et quand bien même John Simm le joue, il est extrêmement difficile de ressentir de la sympathie pour Dan. Pourtant, tout devrait contribuer à cela: il perd son travail et son fils aîné dans la même journée, qui ne plaindrait pas le pauvre bougre? Néanmoins il est bien trop vite dans la confrontation et affiche dès le départ un comportement erratique que même les circonstances n'excusent pas. De plus, le fait qu'il porte sa colère sur le chirurgien et non l'agresseur de son fils n'aide pas à le comprendre, et on se demande si l'histoire n'aurait pas mieux fonctionné si Alex n'avait pas été victime d'un accident.

Ce point-ci est pris en compte parce que Jon notamment le lui fait remarquer et ce choix vient sans doute du fait de vouloir montrer que le ressentiment de Dan à des racines plus profondes que la tragédie qu'il vient de vivre (on y mêle une différence de classe puisque Jon affiche une réussite insolente tandis que Dan galère). Bartlett ne se contente pas de livrer un simple thriller où un brave médecin serait en proie aux persécutions d'un psychopathe et essaie d'injecter aussi une certaine ambivalence chez Jon, mais la façon dont il perd la confiance de sa famille est peu convaincante tant sa fille en particulier apparait comme manipulable et que l'on sait que Jon n'est pas coupable de tout ce que Dan insinue.

Le scénariste reste toujours bon quand il s'agit d'injecter du suspense, mais si l'on a vu Doctor Foster on commence à repérer la façon dont il procède et on se fait moins facilement avoir. Si les seconds rôles ne sont pas mémorables, Adrian Lester et John Simm portent les trois épisodes sur leurs épaules même s'il n'est pas toujours aisé de croire à leurs actions et celles de leur entourage.

Peut-être aurait-il fallu un ou deux épisodes de plus pour mieux mettre en place les caractères et montrer une progression dans l'obsession de Dan. Ou peut-être dès le départ, le personnage était bancal. Toujours est-il que Trauma peine à convaincre malgré un thème intéressant.
potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 15 Février 2018, 19:39bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".