Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
La Mort dans Harry Potter
--> Pas très gai, comme sujet, je sais...

Même si la série Harry Potter n'est pas particulièrement morbide, elle décrit le passage d'un enfant à l'âge adulte, avec tous les enseignements que cela implique y compris l'apprentissage de la mort. Comme de plus l'histoire se déroule dans un climat d'entre deux guerre tout d'abord, puis de guerre dans la deuxième partie du cycle, la mort est finalement un peu trop présente autour d'Harry Potter.

Dès le premier chapitre, le héros se retrouve orphelin, à l'âge d'un an. Les circonstances de la mort de ses parents lui sont cachées tout d'abord par son oncle et sa tante, qui disent que ses parents ont été tué dans un accident de voiture. Ce n'est qu'en apprenant qu'il est un sorcier qu'Harry découvre que ses parents ont été assassinés, et il n'y a pas beaucoup de détails (les explications pourquoi ou comment restent très vagues). Si la mort a été très tôt présente dans la vie d'Harry, ce n'est qu'en arrivant à Poudlard qu'il la découvre vraiment.

Au cours de sa scolarité, il rencontre des fantômes d'anciens sorciers, mais cette présence de la mort autour de lui ne le dérange pas. Pour lui, les fantômes sont des créatures magiques au même titre que les gobelins, les trolls, etc: ils font partie du monde merveilleux qu'il découvre et il ne se pose pas de questions dessus. Ni vivants ni morts, les fantômes ont leur importance dans l'histoire: Nick Quasi-sans-Tête l'aide parfois et Mimi Geignarde s'avère détenir la réponse de l'emplacement de la Chambre des Secrets (on se demande d'ailleurs pourquoi personne avant Harry n'a pensé à lui poser la question alors qu'on savait qu'elle était la victime du monstre de Serpentard, mais passons).

Dès sa première année, Harry doit refaire face à la mort, puisqu'il affronte à nouveau Lord Voldemort, privé de corps mais toujours vivant (encore un personnage coincé entre la vie et la mort, même si ce n'est pas d'une façon "naturelle" comme les fantômes mais dûes à des expériences de magie noire faite sur lui même en déchirant son âme). L'instrument du retour de Voldemort, Quirell, ne survit pas à l'affrontement, même si Harry n'est pas témoin de sa mort, étant inconscient (à la différence du film, du coup bonjour l'incohérence pour le film 5...)

Harry découvre plus tard pourquoi il existe des fantômes alors que d'autres ne reviennent pas, dans le livre 5. Nick Quasi-sans-Tête lui explique que les fantômes sont ceux qui ont eu trop peur de la mort pour l'accepter quand elle est venue, et sont donc resté en arrière. Ils ne savent donc pas ce qu'est vraiment la mort, et restent bloqués dans le monde des vivants sans pouvoir en faire vraiment partie.

Dans le livre 6, Harry découvre d'autres sortes de non-morts, les Inferi. Il s'agit, contrairement aux fantômes, de personnes vraiment mortes dont le cadavre a été ranimé. Il ne reste donc rien de leur personnalité, ce sont seulement des marionnettes à la solde de Voldemort.

Il faut attendre le tome 4 pour qu'Harry voit véritablement quelqu'un mourir (et non plus au travers de rêves ou de souvenirs) lorsque Cedric est tué sous ses yeux. Le choc est tel qu'Harry mettra un moment à réaliser que son camarade est bien mort. Il le sait objectivement, mais n'en a réellement conscience que plus tard, lorsqu'il s'avère capable de voir des Sombrals, créatures ressemblant à des chevaux invisibles pour ceux qui n'ont vu personne mourir. Normalement, Harry aurait dû les voir dès la fin du tome 4 lorsque les Sombrals tirent les diligences le ramenant au train (jusque-là, il pensait qu'elles avançaient par magie) mais il ne les voit qu'à la rentrée du tome 5, le temps qu'il encaisse le choc et accepte la réalité. (Et c'était aussi un moyen pratique pour JKR de ne pas introduire de nouvelles créatures dans les dernières pages du 4, mais encore une fois, passons...)

La mort dans le tome 5 est celle qui aura fait couler pas mal de larmes chez certains, puisque c'est un personnage assez populaire, Sirius Black, qui y passe. Cette mort est brutale, bête, et en même temps réaliste: on voit alors que quand quelqu'un meurt, on a pas forcément le temps de lui faire des adieux en bonne et dûe forme, qu'un instant il est là, puis c'est fini et il n'y a plus rien à faire. Cette mort abrupte a été reniée par pas mal de fans qui voulaient absolument croire à un retournement de situation, mais JKR a été formelle, quand on est mort, on est mort.

Même chose dans le 6 où le mentor de Harry y passe à son tour, dans des circonstances restant discutables jusqu'au tome 7 (il se savait visiblement en bout de course, s'est-il donc sacrifié avec la complicité de Rogue ou a-t-il été complètement trahi). Cette mort, même si elle est aussi brutale, est différente de celle de Sirius. Tout au long du livre, on voit Dumbledore transmettre son savoir et ses valeurs à Harry, en faisant le dépositaire. Au début, il rassure Harry en lui disant de ne pas avoir peur, qu'il est à ses côtés. À la fin, c'est l'inverse, Dumbledore confie ne pas avoir peur car il est avec Harry. On a donc un passage de témoin très clair.

Toute l'histoire tourne également autour de la vision qu'ont Dumbledore et Voldemort de la mort. Voldemort rêve de devenir immortel, car il a peur de la mort plus que tout. Pour lui, l'immortalité doit être physique (avoir un corps) au dépends de son âme: pour y parvenir, il mutile celle-ci, devenant de moins en moins humain.

De son côté, si Dumbledore n'a rien de suicidaire, il semble ne pas  craindre la mort, mais la considérer comme une grande aventure dans laquelle il se lancera le moment venu (ce qui rend d'autant plus invraisemblable le fait qu'il supplie Rogue de l'épargner). La mort est une chose naturelle, il ne faut ni la chercher ni la fuir.

On voit donc que la mort physique est définitive, même si Harry pense par moment qu'on peut la contourner pour revoir les personnes aimées: il espère que son parrain deviendra un fantôme et est sur le coup désespéré que celui-ci ait "continué le voyage vers l'inconnu". Il se réfugie un moment dans les rêves en contemplant le miroir du Rised où apparaissent ses parents, avant que cela ne manque de le rendre fou.

Mais si on ne peut pas rendre vie aux morts, on voit que ceux-ci, d'une certaine manière, peuvent rester vivants, et pas seulement grâce au priore incantatem reflétant les sortilèges précédemment lancés, ce qui permet aux "empreintes" des victimes de Voldemort de sauver Harry un bref instant avant de disparaître.

On voit dans le tome 3 que lorsqu'Harry doit conjurer un Patronus pour se protéger des Détraqueurs, celui-ci adopte la forme de son père en tant qu'Animagus, un cerf. Car Harry a un peu de son père en lui. Dans le tome 6, lors de l'enterrement de Dumbledore, Harry reprend les paroles dîtes par le vieux sorcier des années auparavant à propos de son départ de l'école: "il ne sera pas vraiment parti tant que quelqu'un lui restera fidèle". D'autant que Dumbledore est associé jusqu'au bout à un phénix, animal immortel. Tant que quelqu'un perpétue le souvenir de Dumbledore, transmet ses valeurs, il reste vivant.

Si la mort physique est donc inévitable, il est toujours possible de rester vivant symboliquement, de façon spirituelle. Mais ça, Voldy ne l'a toujours pas compris...

potion préparée par Zakath Nath, le Samedi 10 Décembre 2005, 18:32bouillonnant dans le chaudron "Potterverse".


Ingrédients :

  Arianrodh
Arianrodh
11-12-05
à 06:34

tres bonne analyse

excellente analyse du passage a l'age adulte!!!!

Mais jk rowling a aussi fait une facilité: elle a tué les parents de harry des le debut du bouquin, dans la psychologie, cette mort rend libre l'enfant qui a partir d'un moment va devoir faire face a ses responsabilités plus rapidement qu'avec des parents, d'ou mort de sirius ( representation du pere-ami), de Dumbledore (representation du pere-mentor), inevitablement, celle de rogue ( le pere-maitre, celui qui veux que son eleve le surpasse) et bien sur Voldemort ( le pere-persecuteur bourreau, qui nie sa propre paternité!!!).

Ce qui est amusant, c de constater que la ligne litteraire de rowling se situe sur le complexe d'oedipe ( le fils amoureux de la mere, voulant remplacer le pere, voire le vouloir mort)!

Si le shema avait ete inversé, cela aurai donné:

Madame weasley ( mere protectrice), Hermione ( mere-amie), Mcgonnagal ( mere-mentor voire mere-maitre), Petunia ( mere-persecutrice!).

Voila c juste une idée comme ca!!

Mais en tout cas, j'ai bien aimé ton analyse, mais ca devient trop flagrant que jk suis la trame du complexe d'oedipe, c toujours le pere le fautif, la mere est quasi immaculé ( rowling aurait elle un probleme a ce niveau là??), voire intouchable ( Rogue ne dit jamais rien sur Lily, Lupin, dit qu'elle trouvais la beauté, là ou les autres ne voyaient rien,....).

Je pense que cette saga, avec le 7 aura beaucoup a nous dire sur Harry (heros), voldemort ( enemy) et Rogue ( achetype parfais de l'anti heros par excellence)!!!

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
11-12-05
à 10:08

Re: tres bonne analyse

Tu as tout à fait raison, on est en plein Oedipe. Harry qui idolâtre ses parents, puis à l'adolescence se rend compte que "son père c'est qu'un con" et ne veut plus lui ressembler, mais Lily reste toujours parfaite et protectrice... Mais on aura droit à des révélations dans le 7, on verra ce que ce sera...

  Jika
11-12-05
à 11:35

Question

Il y a un truc que je me demande depuis longtemps : Harry (kan il avait un ans je crois) a vu au moins sa mère mourrir et peut-être son père, alors même si il ne s'en souvennait pas il avait kan même vu la mort avant le quatre. Alors comment ca ce fait qu'il ne voit les chevaux de Poudlard (g oublié leurs noms) que dans le cinq ?

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
11-12-05
à 11:38

Re: Question

Peut-être qu'il avait les yeux fermés. Dans le 3, il entend juste les voix, mais il n'y a aucune image dans son esprit (à part l'éclair vert, mais c'est possible de le percevoir à travers des paupières fermées. Apprès le cadavre de ses parents n'étaient pas visible depuis son lit à barreaux ou son berceau?

  Jika
11-12-05
à 11:41

Re: Re: Question

Mais la mort, on la sent sans forcément la regarder directement, non ? remarque, j'en sais rien, et j'éspère ne pas l'apprendre de la même manière qu'Harry ...

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
11-12-05
à 11:44

Re: Re: Re: Question

D'après Hagrid, c'est bien "ceux qui ont vu quelqu'un mourir ou qui ont vu un mort" pas quelqu'un qui a fait l'expérience de la mort en général (comme un décès dans la famille sans y assister).

Donc, Harry devait voir ça de ses yeux.


  janoo
janoo
11-12-05
à 14:09

Question

je pense qu'il y a aussi l'importance du souvenir, harry était trop jeune pour se souvenir de la mort de ses parent donc pour lui, il n'avait jamais vu la mort.
comme tu l'as dit, il ne voit les sombrals que quand il a réalisé qu'il avait vu cédric mourir, pas avant.
c donc logique qu'il n'ai jamais vu les sombrals malgré l'assassinat de ses parents.
quant à la mort de dumbledore, je pense effectivemment à un sacrifice, peut etre qu'on en découvrira la nécessicté dans le 7, peut etre que dumbledore voulait s'effacer devant le face a face voldemort/potter.
a propos de sirius, meme si cette mort nous montre la cruauté de la vie, elle reste (pour le moment) idiote et sans fondement ce qui contraire a la logique de JK Rowling !
enfin tant pis !

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
11-12-05
à 14:12

Re: Question

Pas vraiment, puisque le but était de montrer que la mort pouvait être idiote et sans fondement, et complètement injuste. Si elle avait tué Fol6Oeil bêtement au cours du combat, ça n'aurait pas eu le même impact, et pas seulement parce qu'il est moins proche d'Harry, mais parce que c'est un vieux de la vieille qui a beaucoup combattu, alors que Sirius, on s'attendait à ce qu'il puisse regagner une vie normale, être innocenté, mais non, il meurt avant.

  the dark lord
11-12-05
à 14:52

Re: Re: Question

en fait si on y refléchit bieen l'oeuvre de rowling se base sur la mort cest elle qui declenche toute l'histoire:voldy en apprennant que malgré le fait que sa mere fut une sorciére elle mourrut et cela il ne l'accepta pas il fut donc obsedé par un moyen de vaincre la mort son nom "VOLDEMORT EN ANGLAIS ne veut rien dire MAIS SACHANT QUE JK A ENSEIGNé LE FRANCAIS dans des universités poprtugaises sa se tient c'est peutt-etre un clin d'oeil a notre langue doc pour y revenir "vol(AU DESSU DELA MORT OU AU DESSU DES MORTEL dou l'idde quil a qu'il doit meriter le pouvoir)et ses MANGEMORT LITTERALEMRNT QUI MANGENT LA MORT pour leur maitre (DEATHEATERS en ANGLAIS)un peu comme fumseck pour DUMBY dans l'ORDRE DU PHENIX celui ci avale litteralement l'avada kedavra puis se consume mais ceci etant un acte d'amouril lui permet de renaitre spirituellement (op cit article de zakath a ce sujet).Néamoins c'est assez ironique car les mangemot pour,la plupart servent de chaire acanon et comme appart les fanatiques qui n'ont pas d'amour pour lui mais un partage dela haine les autres sont mus par la peur ou les imperium ou dans le cas des loup garou ils croient ades mensonges pour un monde meilleur en definitive je dirais sans extrapoler que l'hp s'apparent sur certains points a star wars tant quer l'on ne comprend pas que la mort est un élément naturel de la vie ont een apeur et on commets des actes incionsiderrs pour l'eviter mais le jour ou nous la comprendron alors nous seront en paix avec nous memes (jez sais ca fait tres phillosophique comme txt mais que voulez vous mon prof de francais commence a deteindre sur moi allez @ +++ tout le monde

  janoo
janoo
11-12-05
à 19:07

pas bête

bon raisonnement, je suis d'accord, ça s'apparente un peu a star wars !
a bientot !

  jpadou
jpadou
11-12-05
à 20:22

de toute maniere JK rowling n'est pas la premiere a se servir de la mort. ça fait une éternité que les auteurs en tout genre l'utilise. Déjà dans les tragédies grecs, dans les grandes pièces de théatres, dans les musiques symphoniques de tt tps, les opéras, enfin tous les arts en règle générale. C'est une thématique d'une telle puissance qu'elle attire forcément. Et de plus elle touche tout le monde, tot ou tard

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
11-12-05
à 21:12

Re:

C'est sûr que de ce point de vue en tout cas elle a rien inventé. Je veux dire, quand on voit les conclusions apportées par mon analyse, on peut pas dire que ce soit vraiment révolutionnaire. Mais bon, l'essentiel c'est la façon dont le sujet est amené et de ce point de vue je trouve qu'elle s'en sort très bien.

  MorganeFandeSeverus
MorganeFandeSeverus
12-12-05
à 16:08

1ère Photo

Je sais bien que c'est Voldy qui tue les parents de Harry mais ses vetements,son allure, sa façon de tenir la baguette me font penser à Rogue...Remarque je suis tellement Gaga de lui que je le vois peut être partout...

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
12-12-05
à 16:11

Re: 1ère Photo

Quand il tue Lily sur la photo, là? Parce que dans cette séquence du film (et celle plus tard dans la forêt où c'est en fait Quirell) avec son capuchon, pas très grand et tout, ça me faisait plutôt penser à Papy Palpi dans le Retour du Jedi.

  Vous-ne-savez-pas-Qui
12-12-05
à 16:38

Re: Re: 1ère Photo

lol...^^
Non juste sur la photo...Dans le film ça ne m'avait rien fait, mais c'est en voyant la photo que ça m'a frappé...

  Emeric
12-12-05
à 20:20

Re: Re: Re: 1ère Photo

Perso je veux bien comparer à Star Wars mais dans ce cas uniquement les épisodes 1, 2 et 3 (le derniers quoi!)

Parce que pour avoir vu la vrai trilogie Star Wars avant les remaniements informatiques... je la comparerai plutôt à la série V... chose que je retrouve d'ailleur en partie dans Harry Potter: Tyrannie et oppression et face à celà la collaboration ou la résistance...

Maintenant je suis peut-être trop vieux et vous ne connaissez surment pas cette série qu'est "V"...
(ils étaient quand même marrants ces lézards anthropoïdes!)

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
13-12-05
à 18:21

Re: Re: Re: Re: 1ère Photo

Je n'ai jamais vu V, mais sur Star Wras, la ressemblance avec HP, c'est plutôt du point de vue de la quête d'imortalité (donc effectivement, beaucoup plus l'épisode 3 que les autres, puisqu'Anakin succombe un peu à la même tentation que Voldemort, sauf qu'il ne le fait pas pour lui, mais pour padmé, mais en effet,ça rejoint: il devient mauvais en pensant trouver le secret de l'immortalité (physique) alors que pendant ce temps les Jedi découvrent le secret de l'immortalité spirituelle.

  Nemesia
Nemesia
13-12-05
à 21:21

Pas mal ton analyse ! Les dessins seraient-ils de toi, par hasard ? ^^ Par contre je vois pas tellement le complexe d'Oedipe... j'ai déjà du mal avec la psychanalyse en général, et là ça me parait exagérer. D'accord il réalise que son père n'est pas parfait, mais ce n'est pas non plus un salaud, et il est loin d'idéaliser sa mère (en se rappelant la haine qu'elle vouait à James).
Pour la mort de Sirius, je reste dubitative... Je ne sais pas si celle de Rogue est inéluctable, mais celle de Sirius me parait presque absurde : je pense qu'elle n'a d'autres fondements que le fait de laisser Harry seul face à Voldy, pour le faire grandir et pour qu'il comprenne que la vie c'est dur... un peu léger quand même ! Et puis, à quoi rime toute cette histoire de rideau et de voix étranges ?
La comparaison à StarWars devient trop philosophique pour moi ! lol Je dirais juste que la mort est traité très souvent dans les livres et les films, mais c'est vrai qu'on peut éventuellement rapprocher Anakin Skywalker de Tom Jédusor. Sauf qu'ils ne cherchent pas l'immortalité pour les mêmes raisons : l'amour et le pouvoir, c'est quand même différent.

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
13-12-05
à 21:31

Re:

Non, les dessins sont pas de moi, ça se saurait, sinon! Celui avec Rogue est de Perselus, sinon je sais pas...

Ben, je dis pas qu'il veut tuer son père (de toute façon c'est fait) mais il remet pas mal son modèle en cause à partir du 5. Et je trouve quand même qu'il idéalise sa mère, le fait qu'elle haïsse James ne la fait pas baisser dans son estime, puisqu'il s'imagine que c'est son père qui a du ensuite la forcer à l'épouser, etc. Pour l'instant, Lily est toujours parfaite.

Pour le voile, je pense que c'est juste un passage vers le monde des morts qu'étudie le ministère, ou alors un moyen d'executer les criminels avant l'alliance avec les détraqueurs (à cause des gradins autour, car autrefois les exécutions étaient publiques). Mais bon, justement, la mort de Sirius est bête et absurde parce qu'il fallait montrer que la mort pouvait l'être. Les autres se sacrifient, sont des victimes innocentes (Cedric), sont tuées selon des plans précis, mais pas Sirius, c'est justement ce qui fait que c'est si fort. S'il était mort après avoir sauvé Harry, héroïquement, ou je ne sais quoi, on se serait dit "oh comme c'est triste mais on aurait était content en même temps qu'il ait eu une mort digne de lui. Alors que là, non, et en fait je trouve ça mieux, plus original.

Pour SW, on va pas écrire une thèse là-dessus^^ Mais oui c'est différent. Mais c'est d'ailleurs pour ça qu'il reste de l'espoir pour Anakin et certainement aucun pour Voldy.


  Nemesia
Nemesia
13-12-05
à 23:08

Re: Re:

J'aime pas trop la phrase "Lily est parfaite POUR L'INSTANT" ! ça me fait peur pour la suite... mais bon, on va pas revenir la-dessus. ^^

C'est pas bête cette interprétation du voile, j'y avais pas pensé. Mais un passage, ça peut être dans les deux sens... Je suis d'accord pour montrer la mort quand elle sert à quelque chose, mais là, juste pour montrer que la mort peut être absurde... c'est absurde ! Dumbly se sacrifie pour une noble cause (moi, convaincue ? presque !), Cedric est mort héroïquement tout comme James et Lily. Mais Sirius... non seulement c'était un des persos préférés de tout le monde, mais il est mort "en vain", un peu comme s'il s'était fait écrasé par un chauffard en sortant dans la rue. Bon, j'exagère mais... (je suis d'accord pour dire que c'est original, mais est-ce utile ?)

C'est clair que si on avait pu sauver Voldy, à mon avis ça se saurait ! A ce stade, c'est un cas désespéré... ^^ d'ailleurs Anakin redevient bon à la fin ! Si c'est pareil dans HP, je brûle les bouquins... t'imagines Voldy tout gentil, regrettant ses erreurs passées et essayant de faire le bien ? Beurk !

  the dark lord
13-12-05
à 23:43

Re: Re: Re:

dans la folle idée d'imaginer qu'il puisse un jour se repentir sa seul solution serait d'aimer de reconnaitre le pouvoir de l'amour ce qu il a toujours refuser d'admettre jusqu'à present par amour on peut tout faire: déclencher des guerres ,faire des sacrifices ,meme celui de... sa VIE UNE VIE POUR UNE VIE VOILA CE QU'A FAIT LYLI POTTER!!! slughorn lui meme le dit quand il parle de l'Amoretentia :"quand vous aurez autant que moi l'expérience de la vie, vous ne soushestimerez pas le pouvoir de l'amour obsessionnel"
hp et half blood prince(cé + rapide l'écrire en anglais)
chap 9 p208 ligne 17-19

  Vous-ne-savez-pas-Qui
03-01-06
à 17:15

Re: Re: Re: Re:

Juste une petite remarque qui passe par la : la mort de Sirius n'est pas la seulle qui montre que la mort peut être absurde. Il y avait Cédric avant lui. Cédric n'est pas mort en héros, il est mort juste parce qu'il était dans le passage. Sa mort est très identique à celle de Sirius, parce que tout les deux ont été tués sans prévenir, alors qu'ils n'avaient pas besoin de mourir : c'était juste parce qu'ils étaient entre le tueur et Harry. C'est en partie à cause de ca que Harry veut partir tout seul à la fin du 6, parce qu'il ne veut plus que des gens souffre à cause de lui (bon c'est aussi à cause de Dumbledore, mais pareil, il empechais Voldemort d'approcher Harry autant qu'il le pouvait). C'est pour ca que je trouve qu'Harry est quelqu'un de bien et qu'il a du mérite, quoi que les gens disent.

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
03-01-06
à 17:56

Re: Re: Re: Re: Re:

C'est vrai que la mort de Cedric est aussi brutale que celle de Sirius, mais je trouve qu'elle fait moins cet effet, sans doute parce que Sirius était un personnage récurrent dont on attendait beaucoup pour les tomes suivants, alors que Cedric, pour ce qu'on en savait, pouvait n'avoir aucune importance pour Harry dans la suite s'il avait vécu.

  Nemesia
Nemesia
10-01-06
à 00:43

Re: Re: Re: Re: Re: Re:

C'est vrai que le lecteur a beaucoup plus le temps de s'attacher à Sirius qu'à Cedric, au fil des tomes. Et puis Cedric meurt quand même un peu en héros, il a sauvé Harry dans le labyrinthe, il est en train de remporter le tournoi... Et c'est quand même un jeune sorcier inexpérimenté, devant Queudver et Voldy, alors que Sirius ne devrait pas se laisser avoir par Bella.

  Melusinewitch
Melusinewitch
04-01-07
à 00:25

Re: Re: Re: Re: Re: Re: Re:

pas bête de dire que Voldemort veut éviter la mort car il est frustré que sa sorcière de mère n'y a pas échappé.Mais j'ajouterais que la mort étant quelque chose qui arrive à ...ben tout le monde, si cela arriverait à Voldemort,cela prouverait qu'il est quelqu'un de pas si extraordinaire que ça . Bien entendu,il est véritablement quelqu'un de ps si extraordinaire que ça, bourré de talents,d'accords,mais c'est pas un dieu non plus,et c'est justement ce qu'il veut.Je pense qu'il a une peur pathologique de la mort,car il ne veut pas admettre qu'il est comme les autres:mortel.Je serais curieuse de voir quelle forme prendrait un épouvantard devant lui!Et puis,si monsieur est immotel,ça renforce la petite légende de Seigneur des ténèbres que monsieur a habilement construit autour de lui au fil du temps!