Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
La Communauté des Esprits
--> La Trilogie de la Poussière 2
Lyra a vingt ans et étudie à Oxford. Tout irait pour le mieux si ses rapports avec son daemon Pantalaimon ne s'étaient pas dégradés et si encore une fois le Magisterium ne s'intéressait pas de trop près à elle. Chacun de leur côté, Lyra et Pan vont entreprendre un périlleux voyage qui les conduira vers l'Est, dans un lieu mystérieux où seuls les daemons vivent.

Drôle de trilogie que que celle-ci, ou en tout cas, faute d'en avoir encore la conclusion, drôles de deux premiers tomes de trilogie. Le premier volume était une préquelle d'À la Croisée des Mondes, où l'on croisait Lyra bébé, Lord Asriel et Mme Coulter mais dont le protagoniste était un personnage inédit, Malcolm. Une aventure qui permettait de renouer plaisamment avec l'univers mais dont on ne comprenait pas vraiment vers quoi elle nous dirigeait. À l'issue de ce deuxième opus, cette fois suite de la première trilogie, on peut encore se montrer perplexe. Certes, on renvoie Lyra en voyage, le Magisterium fait toujours des siennes (plus terrible que jamais doit-on croire mais il était déjà très autocratique à la base... Et à côté de l'affrontement de niveau métaphysique offert dans Le Miroir d'Ambre, tout cela semble très terre-à-terre) mais on ne sait trop sur quel pied danser.

Voir Lyra et Pan en froid fait mal et en même temps cela permet d'embrayer sur quelques interrogations déjà entrevues précédemment pour mieux les développer: le lien entre humains et daemons, que se passe-t-il quand il y a véritable incompatibilité d'humeur... Séparations, trafics et réaffectations de daemons, voici des pistes que l'on pensait impossible dans la première trilogie et pourtant les thématiques sont explorées et ouvrent des perspectives. On a envie d'en savoir plus sur cette mystérieuse cité dans le désert, les propriétés de l'essence de rose...

Cela ne se fait pas sans quelques grincements. Si l'idée que Lyra et Pan puissent se séparer (temporairement on l'espère) est douloureuse, pourquoi pas au fond, mais il est difficile de croire que Pan reproche à Lyra d'avoir perdu son imagination quand dès le premier tome, le narrateur décrétait qu'elle n'en avait aucune (une phrase choc pour un personnage qui baratinait en permanence et dont le récit s'expliquait immédiatement). On a souvent l'impression que Pullman veut faire passer ses idées ou au moins ses questionnements parfois au forceps. De plus, peut-être parce que l'héroïne est plus âgée, peut-être parce qu'une vingtaine d'années s'est écoulée depuis Les Royaumes du Nord et que l'on peut se montrer plus explicite dans un livre destiné à la jeunesse mais le roman est très cru et frontal par moment, comme dans une scène où Lyra manque de se faire violer par des soldats et où on ne nous épargne aucun détail. On sent Pullman marqué par l'actualité et l'on a donc droit à une crise des réfugiés avec naufrage de canots en Méditerranée et une prise d'otages dans un théâtre (ai-je envie de repenser au Bataclan quand je lis un livre se déroulant dans l'univers de Lyra? Franchement, non). Je ne doute pas que l'auteur ait de bonnes intentions mais jusque-là il s'était débrouillé pour aborder divers sujets sérieux et adultes de manière, on ne dira pas toujours subtile, mais au moins plus générale. Il manque également un ou une méchante(e) charismatique même si on ne sait pas trop à quoi s'en tenir avec certains nouveaux antagonistes. Enfin, les sentiments de Malcolm pour Lyra me laissent songeuse. Je ne fais pas partie des fans en deuil du couple Lyra/Will, peut-être parce que pour moi ce n'était jamais plus que des gamins et Malcolm, bien qu'avec plus d'une décennie au compteur que Lyra, n'a pas non plus l'âge d'être son père mais était-il nécessaire de nous dire qu'il a commencé à être troublé par elle quand il était son professeur et qu'elle avait environ 16 ans?

La Communauté des Esprits part dans des directions intrigantes et bien malin qui peut deviner où le troisième tome pourra bien nous amener. Vers une apothéose, un mur ou n'importe quoi entre les deux. Néanmoins, le voyage ne se fait pas sans lourdeurs et non sans se demander si certaines scènes sont bien nécessaires.
potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 5 Juillet 2021, 19:49bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".