Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
La Brigade Héroïque
Thomas O'Rourke et son demi-frère cree Cajou reviennent d'une partie de chasse dans les montagnes et sauvent la vie d'une femme membre d'un convoi attaqué par des Sioux. Ces derniers veulent convaincre les Crees de s'allier à eux, et le nouvel officier supérieur du fort où est affecté O'Rourke risque bien de leur mâcher la travail en essayant de confisquer leurs armes à ces derniers.

Il y a toujours un risque à revoir des films découverts durant l'enfance et dont on gardait un souvenir ému. Prenons La Brigade Héroïque de Raoul Walsh par exemple, que j'avais vu lors d'une Dernière Séance consacrée à Alan Ladd. J'en avais gardé à l'esprit plein d'aventures dépaysantes, une relation touchante entre le héros et son pote cree, un personnage d'officier borné qui finissait par surprendre agréablement (le contrepied du personnage de Fonda dans Le Massacre de Fort Apache, en somme). Évidemment plus de vingt ans après, le regard n'est plus le même.

Il y a de jolis paysages, le fait que l'action se passe au Canada et mette donc en scène la Police Montée plutôt que des Tuniques Bleues change la donne, ou au moins le code couleur. Alan Ladd m'a semblé plus à l'aise ici que dans L'Homme des Vallées Perdues, sans doute parce qu'il hérite d'un personnage de héros sans défaut et sans tâche qui colle parfaitement à son côté lisse. Les seconds rôles sont solides, de Jay Silverheels en frère d'adoption du héros à Robert Douglas en psychorigide de service et Shelley Winters pour assurer la romance obligatoire. Néanmoins, c'est aussi extrêmement gentillet.

Tout s'enchaîne sans temps mort mais de manière téléphonée, avec des antagonistes peu caractérisés: les Sioux sont là pour le quota de danger, le vilain shériff n'est pas vraiment un méchant d'anthologie et on est surtout là pour souligner l'héroïsme et l'esprit de concorde des braves mounties, même l'officier borné y mettra du sien en abattant un vil personnage tandis que la potiche trouvera le moyen de se rendre utile en usant de ses charmes pour distraire un garde (le film aurait nettement plus marqué l'histoire du western si c'était la potiche qui avait abattu le méchant et l'officier qui s'était lancé dans une entreprise de séduction, mais rien ne sort de l'ordinaire là-dedans).

Il y a de bonnes intentions, comme de montrer des Crees qui ne demandent qu'à vivre en paix et que le gouvernement risque de se mettre à dos en voulant les désarmer alors qu'ils n'ont pas fait mine de se rallier aux Sioux (avec des conséquences logiques) mais c'est montré de manière très naïve, comme dans un vieux Winnetou.

C'est le caillou le plus insipide que j'ai jamais goûté!

Reste un cadre magnifique très bien mis en valeur, un bon rythme, mais c'est le film typique qui se visionne avec un regard d'enfant car sinon, cela risque de paraître bien niais.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 20 Octobre 2019, 19:07bouillonnant dans le chaudron "Films".