Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
L'Aventurier du Texas
Après s'être battu au Mexique, Tom Buchanan regagne les États-Unis et fait halte dans la petite ville frontalière d'Agry Town, ainsi nommée car elle vit sous la domination de la famille Agry: l'un est juge, l'autre shériff, le troisième hôtelier. Lorsque le rejeton bon à rien du juge est abattu par Juan de la Vega, fils de bonne famille mexicain désireux de venger sa sœur, Buchanan va se retrouver mêlé bien malgré lui à l'affaire.

Au sein du cycle de la Ranown et plus généralement de la collaboration entre Boetticher et Scott, L'Aventurier du Texas est atypique: en effet, l'acteur n'interprète pas un personnage remonté par la perte de sa femme, il n'y a d'ailleurs pas de personnage féminin un minimum développé (une actrice a deux lignes de dialogues au début sans aucun impact sur l'intrigue) et le ton est beaucoup plus léger (contrairement à L'Homme de l'Arizona dont le premier quart d'heure l'était aussi avant de prendre un tour très sombre). On se croirait presque dans un Lucky Luke avec cette ville sous la coupe de frères corrompus mais pas forcément très doués.

Cela sert pas mal l'acteur principal, que je préfère décidément quand on lui permet de montrer de l'humour et de la décontraction, ce qu'il fait tout au long de ce film. Les événements se succèdent, pendaison avortée, évasion, une oraison funèbre totalement surréaliste, et Scott traverse quasiment tout un petit sourire au lèvre et l'air ironique, comme si son personnage pensait qu'il était tombé dans une ville de fous mais ne s'en inquiétait pas plus que ça, sûr de trouver une solution pour se sortir de là.

Les frères Agry sont hauts en couleurs, le juge est le seul à donner l'impression d'être une vraie menace, et il est accompagné d'un homme de main tout de noir vêtu avec une impressionnante pétoire à la hanche, interprété par Craig Stevens, le type même de personnage qu'on pense d'emblée être là pour assurer le duel final contre le héros au chapeau blanc et...

Il est dur de résumer l'intrigue tellement les rebondissements s'enchaînent au point de perdre le fil parfois. Du coup, le film est assez étrange, car il donne l'impression d'être à la fois statique (comme Décision à Sundown, on quitte peu la ville) et de partir dans tous les sens, on sort de prison, on retourne en prison, les frangins Agry ont tous leur petit plan, Scott a aussi deux objectifs, sauver Juan et récupérer son argent, ça fait beaucoup pour un film d'1h20. Notons que Juan a un très beau cheval, entre celui-ci et le cheval de Scott dans Sept Hommes à Abattre et Comanche Station, le palomino est à l'honneur.

On s'amuse donc bien mais le résultat est tout de même un peu décousu et n'a pas la limpidité des autres films du cycle.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 15 Décembre 2019, 10:59bouillonnant dans le chaudron "Films".