Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Jonathan Strange & Mr Norrell, épisode 2: How is Lady Pole
Jonathan Strange a désormais trouvé sa vocation, mais sa magie est aussi puissante qu'incontrôlable. Sur les conseils de son entourage, il se rend à Londres pour demander à Mr Norrell de l'aider. Ce dernier bénéficie désormais de la confiance du gouvernement britannique mais celle-ci a un prix que d'autres que le magicien se retrouvent à payer.

J'avais été transportée par le premier épisode mais il m'est déjà arrivé par le passé de m'emballer un peu vite, de recommander à tout le monde autour de moi de vite regarder une série sur la base de ses débuts avant de déchanter. Heureusement, pour l'instant l'adaptation du bouquin de Clarke continue de tenir ses promesses et encore mieux, de dissiper certains doutes que j'avais encore à la vision du pilote. Le Gentleman et Lascelles pour ne parler que d'eux. Ils ont davantage de latitude ici et ça paie. Concernant le premier, je le trouve encore un peu trop sinistre et pas assez exubérant mais on voit bien son côté capricieux, qui veut garder pour lui tout ce qui attire son œil. Quant à Lascelles, cet épisode permet de se faire une meilleure idée du personnage. La semaine dernière, il suivait seulement Drawlight comme s'il espérait pouvoir être témoin de quelque chose digne de tromper son ennui. À présent il a mis le grappin sur Norrell en devenant l'éditeur de sa revue et n'entend pas perdre de son influence (ce regard insistant vers Childermass quand celui-ci appuie la décision de Norrell de laisser Strange faire une démonstration de ses talents!).

Une adaptation pareille à plusieurs moments où on se dit "ça passe ou ça casse" et l'un d'eux était l'animation des statues de la cathédrale d'York. Dans cet épisode, on a au moins trois séquences casse-gueules: les vaisseaux de pluies, les chevaux de sables et la découverte de Lost-Hope, le domaine du Gentleman. Et c'est un plaisir de voir chacun des obstacles franchis les uns après les autres (même si je regrette la platitude des répliques des officiers français, mais au moins parlent-ils français). Lost-Hope notamment est macabre à souhait et cette story-line permet de mettre les deux victimes du Gentleman en avant. Difficile de ne pas avoir pitié de lady Pole à bout de nerf et incapable de partager ses problèmes. Stephen tient encore bon la rampe mais il n'est pas au bout de ses peines.

On a bien sûr également droit à la rencontre entre Strange et Norrell et Carvel et Marsan ont une très bonne alchimie. Le premier arrive à être toujours charmant et drôle mais aussi tête-à-claques (écoute un peu ta femme, elle n'y entrave peut-être rien en magie mais elle a une cervelle qui fonctionne à merveille) quant au second je balance toujours entre "oh, c'est mon âme sœur" (on n'est jamais seul quand on a un livre) et "mais quel horrible petit bonhomme égocentrique".

Pas du tout assez de Childermass cette semaine avec trois répliques en trois apparitions. Mais il est toujours au top et a les meilleurs expressions.

Allez, plus que cinq épisodes et on a presque un sans faute pour l'instant. Mais impossible de se reposer sur ses lauriers quand on s'attaque à un roman pareil.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 27 Mai 2015, 23:48bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".