Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath
Kingsman: le Cercle d'Or (2)
Mardi 17/10 15:42 - Zakath-Nath
Ça - Chapitre Un (3)
Vendredi 22/09 12:04 - Escrocgriffe
Au revoir là-haut (2)
Mercredi 27/09 15:07 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Jamaica Inn
À la mort de sa mère, Mary Yellan part rejoindre la seule famille qu'il lui reste, sa tante Patience, mariée à un certain Joss Merlyn, tenancier de l'Auberge de la Jamaïque en Cornouailles. Une fois sur place, Mary découvre que Joss, une brute épaisse, se livre à des activités aussi lucratives qu'illégales sur la côte.

Cette mini-série en trois épisodes, adaptée de L'Auberge de la Jamaïque de Daphné du Maurier, a tous les atouts de ce genre d’œuvres régulièrement proposées outre-manche: un casting réussi d'où se dégagent Sean Harris dans le rôle du terrible Joss, Jessica Brown Findley qui, si elle campe une héroïne volontaire, sait faire oublier lady Sybil de Downton Abbey, Ben Daniels dans le rôle du pasteur Davey et Matthew McNulty en bad-boy au grand cœur. La réalisation est soignée, mettant en valeur les superbes paysages de landes, notamment dans le dernier épisode. Quant au scénario, pour autant que je m'en souvienne car j'ai lu le roman il y a des années, il suit assez fidèlement l'intrigue tout en ajoutant quelques éléments (je ne me souviens pas d'une sœur à Francis Davey - ici incarnée par Shirley Henderson - et Mary Yellan, qui dans le livre se souciait peu des contrebandiers mais est horrifiée quand elle découvre que son oncle est en fait carrément un naufrageur, ici déteste les premiers car son père fut tué par des contrebandiers, rajout qui donne lieu à une révélation assez peu originale dans le dernier tiers). Rien de bien utile mais rien de bien méchant néanmoins.

Le rythme est particulièrement lent, en revanche, et si on comprend le besoin de poser une ambiance lourde et angoissante, l'atmosphère tourne parfois surtout au contemplatif, ce qui peut être en décalage avec le côté "aventures" qu'on pourrait attendre d'une adaptation de ce livre (qui s'il proposait la même ambiance, avait un rythme assez enlevé). Au point où j'avais parfois l'impression que le but était surtout de dépeindre la dureté des conditions de vie à l'époque et de me retrouver devant un épisode de The Village. C'est un peu l'excès inverse de Moonfleet adaptation d'un roman du même style et qui de son côté pêchait par un excès de précipitation.

Jamaica Inn s'en sort néanmoins beaucoup mieux pour peu qu'on ne soit pas dérouté par ce parti-pris.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 27 Avril 2014, 14:59bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".