Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Into the Dark, saison 1 épisode 9: They Come Knocking
Après la mort de son épouse, un père de famille emmène ses deux filles faire un tour en camping-car. Ils se retrouvent confrontés à d'étranges créatures.

Mais mais mais, c'est que cet épisode était... pas mal du tout? Bien entendu, il y a des défauts, ça reste toujours un peu trop mou du genou, mais au moins les péripéties n'étaient pas concentrées dans la deuxième partie de l'épisode tandis qu'on meuble de conversations interminables et pseudo-naturelles les trois premiers quart d'heure. La première nuit dans le camping-car est plutôt réussie avec des trucs simples (la tête des créatures, ça ne va pas chercher bien loin et pourtant ça met mal à l'aise comme il faut) et ensuite ça se tient bien.

Alors certes, par moment les personnages agissent bêtement (le père qui se laisse émouvoir par les pleurs juste après le coup de pelle: à ce stade, il ne devrait pas tomber dans un piège aussi grossier) mais la plupart du temps, leur conduite se tient (le père, toujours lui, peut sembler inconscient de laisser ses deux filles seules après la première nuit mais la nécessité justifie ça, il n'y avait pas vraiment d'autres solutions sans moyen d'appeler une dépanneuse).

La conclusion est également trop facile, bien que l'on comprenne le propos général, puisqu'on insiste tout au long de l'épisode sur la manière dont les différents personnages réagissent à la mort de la mère et il est donc dans le ton que la fin ait un rapport avec cette question du deuil, mais on se demande quel lien cela peut bien avoir avec les créatures: si elles sont une manifestation de la tristesse et de la culpabilité des protagonistes, accepter la mort de la mère est un bon moyen de les repousser mais si ce n'est pas le cas, pourquoi réagissent-elles ainsi? Leur précédente victime avait-elle une histoire semblable au héros et n'a-t-elle pas compris comment réagir, ou n'avait-elle aucune chance parce qu'elle n'avait pas de problème personnel à régler?

Bon, là, finalement, je liste plus de défauts que de qualités, ce qui ne reflète pas vraiment ma satisfaction devant cet épisode, mais ce dernier est bien interprété, sacrément mieux rythmé que les précédents plus du fait de sa construction que de la mise en scène, et il est également agréable d'avoir un épisode ouvertement fantastique plutôt qu'une énième histoire de tueur en série.

D'accord, ce n'est pas la panacée. Néanmoins, si tous les épisodes précédents s'étaient révélés au moins de ce niveau, on aurait eu une série tout à fait sympathique à défaut d'être incontournable.
potion préparée par Zakath Nath, le Lundi 10 Juin 2019, 13:42bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".