Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Gentleman Jack, saison 1
Au début du XIXe siècle, après une déception amoureuse, Anne Lister revient chez elle dans le Yorkshire. À la tête d'un domaine dont elle découvre qu'il est riche en charbon, Anne décide de mener ses affaires comme elle l'entend, qu'il s'agisse d'administrer ses terres ou d'épouser la femme qu'elle aime.

Sally Wainwraight délaisse un temps Happy Valley et Catherine Cawood, mais elle n'abandonne ni le Yorkshire, ni les héroïnes qui n'ont pas froid aux yeux. Car Anne Lister, qui a réellement existé et dont les journaux servent de base à la série, n'est pas facile à impressionner. Si Gentleman Jack est une coproduction entre la BBC et HBO, et que la seconde a eu la préséance pour la diffusion, c'est l'influence de la première qui se fait davantage sentir: on retrouve des acteurs et des décors familiers des productions de la chaîne ou de sa rivale ITV, le même type de réalisation, et Murray Gold à la musique. Mais le personnage interprété par Suranne Jones vient dynamiter tout cela, au point d'avoir l'impression de se retrouver devant une adaptation tranquille type Cranford qui vire totalement rock n'roll quand l'actrice apparait à l'écran.

On la découvre collectant ses loyers, tenant tête aux notables qui voient son arrivée aux affaires d'un mauvais œil, au sein de sa famille par moment dépassée, et on détaille surtout sa romance avec Ann Walker, interprétée par Sophie Rundle.

Après un départ sur les chapeaux de roue, la saison marque un peu le pas: dans une large mesure, c'est volontaire, car le personnage survolté se retrouve en butte à quelques embûches, que ce soit dans sa vie professionnelle et sentimentale, et Anne a beau être haute en couleur, son existence n'a pas pour autant été une rigolade de tous les instants.

Certaines intrigues secondaires peinent cependant à intéresser. Peut-être parce que la série se base sur des journaux intimes, toujours est-il qu'on a quelques contrariétés du quotidien qui ne sont pas franchement à la hauteur du reste. Tout ce qui tourne autour de la famille Sowden est curieusement détaché du reste pour l'instant et donne par moment l'impression de s'égarer dans Poldark, mais peut-être atterrira-t-on quelque part avec ça dans la deuxième saison. Oui, bonne nouvelle, il y aura une deuxième saison.

Gentleman Jack est un projet que Sally Wainwright portait de longue date et on peut se réjouir qu'il se soit enfin concrétisé. On a le meilleur du savoir-faire de la Beeb en matière de drame en costume, un sujet en or et une actrice au diapason, avec finalement pour seul reproche que dès qu'on s'éloigne d'elle, on perd en intérêt malgré le bon travail de tout le monde (notamment une Gemma Whelan aux antipodes de son rôle dans Game of Thrones, mais sous-exploitée).
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 12 Juin 2019, 19:30bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".