Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Into the Dark saison 1 épisode 7: I'm Just Fucking with You
Larry a l'air d'un homme sans histoire, mais sur internet, il trolle sans pitié et harcèle notamment son ex. Alors qu'il se rend au mariage de celle-ci, il doit passer la nuit dans un motel dont le gérant a un humour très particulier.

Zzzzzzzzz... Hein, quoi? Oh, pardon! Que voulez-vous, quand on regarde une histoire qui aurait pu être raconté en 30 minutes plutôt qu'1h20, on a tendance à piquer du nez de temps en temps. Ce qui n'arrange pas les choses, c'est que le point de départ de cet épisode n'est pas sans rappeler le précédent: un sale type qui harcèle les gens, en particulier les femmes, et qui franchit les bornes de la légalité avec un sentiment d'impunité va passer une nuit de cauchemar où il va goûter à sa propre médecine. Il est même rejoint une fois encore par sa sœur en cour de route.

Même si pendant un temps, j'ai crains qu'on nous serve également une chute similaire, ce n'est pas le cas, mais cela m'a tout de même empêché un bon moment de ressentir la moindre tension puisque je ne savais pas vraiment s'il y avait un réel danger.

Bien que l'épisode traite d'un problème très actuel, le harcèlement et le trollage sur les réseaux sociaux, on a parfois une étrange patine 70's/80's, dans le grain de l'image à l'occasion, dans le look du personnage de Chester mais sans que cela soit assez poussé pour être vraiment désarçonné ou même être certain que c'est volontaire et qu'il y a une intention là-dessous.

La fin n'est pas mauvaise mais également ambiguë, avec un personnage principal qui semble avoir totalement embrassé sa personnalité cachée du public de monstre, mais dans un même temps cela lui aura permis d'accomplir un acte suffisamment audacieux pour se débarrasser de son tortionnaire comme si son avatar internet était plus courageux que l'homme qu'il est à la face du monde, alors que sous son pseudonyme il n'a jamais fait qu'insulter des gens, bonjour l'audace.

Pas de quoi en débattre des heures car même si le réalisateur tente de dynamiser son épisode, ce dernier est une nouvelle fois bien trop délayé pour être percutant.
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 5 Avril 2019, 22:04bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".