Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Indian Palace
Evelyn, Graham, Muriel, Madge, Norman, Douglas et Jean sont des retraités d'horizons différents qui ont du mal à vivre leur retraite en Angleterre pour des raisons émotionnelles ou financières. Une annonce trouvée sur internet les convainc de passer leur vieux jours à Jaipur, en Inde, au Marigold Hotel, un luxueux palace. Las, une fois sur place, l'hôtel, tenu par Sonny, un jeune Indien débordant d'enthousiasme, est loin de correspondre à ce qu'on leur avait promis.

Indian Palace est un feeling-good movie britannique comme il nous en arrive régulièrement mais qui a ici la particularité de nous faire voyager jusqu'à Jaipur (avec un petit crochet par Udaïpur même si on ne voit pas assez son superbe lac). On reste tout de même en terrain très connu que ne vient pas secouer un éventuel dépaysement. Maggie Smith en vieille toupie acariâtre, Bill Nighy et ses tics, Dev Patel qui garde le moral malgré toutes les avanies qui lui tombent sur la tête... Rien de neuf sous le soleil du Rajasthan, mais si on aime ces acteurs justement pour les voir faire ça, il n'y a pas de raison de bouder son plaisir.

Faire la connaissance de ces personnages délaissés ou dépassés plongés dans un univers inconnu et confronter à un gérant d'hôtel éminemment sympathique mais totalement inefficace est des plus divertissant, avec son lot de bons mots, tout cela ne cachant pas les problèmes de solitude de la joyeuse bande. Cependant, alors que le film s'écoule, il devient un peu moins convaincant dans la façon dont certaines intrigues sont résolues.

Ainsi, que la tatie Muriel jouée par Smith s'adoucisse et surmonte ses préjugés vis-à-vis de la population locale était un développement logique et attendu. La voir métamorphosée en bonne fée (heureusement pas débarrassée de son mordant) qui sauve la mise à la fin était sans doute un peu exagérée. Tout s'arrange de façon trop idéale pour convaincre et cela finit du coup par lasser. Ainsi donc, pour tout arranger dans l'hôtel, il fallait penser à engager... quelqu'un pour s'occuper des comptes!

Bien sûr, ce côté trop beau pour être vrai est aussi ce qui fait le charme de ce genre de film qu'on va voir pour en sortir rempli d'optimisme en se disant que l'existence n'est pas si grise, mais c'est dommage de finir sur une impression de facilité et de surplus de bons sentiments.
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 8 Juin 2012, 14:20bouillonnant dans le chaudron "Films".