Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Inception

Dom Cobb est un voleur d'un type particulier: il s'introduit dans les rêves des gens pour dérober des informations précieuses. Après un coup râté, il se voit proposer le contraire d'une extraction de pensée: l'inception, réputée impossible, qui consiste à placer dans le crâne d'un riche héritier l'idée de démanteler l'empire industriel de son père.

Après le succès de The Dark Knight, on se demandait ce que Christopher Nolan aurait à proposer par la suite: Inception est un thriller de science-fiction ambitieux et réussi. L'intrigue principale n'est pas forcément ce qu'il y a de plus intéressant, surtout là pour justifier les scènes d'action (en même temps je ne suis guère fan des film de "casse" même si là c'est le contraire: donner plutôt que voler) beaucoup plus prenant est ce qui concerne le passé de Di Caprio et le couple qu'il forme avec Cotillard. Les acteurs sont tous parfaits, même si le physique de Joseph Gordon-Levitt me perturbait (une ressemblance frappante avec Heath Ledger et un soupçon de Burn Gorman) et ils ont l'occasion de briller.

Même si le film peut paraître complexe, et si à la fin on ne peut sans doute pas répondre à toutes les questions que soulèveraient le film (l'ambiguité finale est sympa, mais attendue) on n'est pas totalement larguée pour autant, et on apprécie ce voyage dans un monde où perspective et pesanteur peuvent tirer leur révérence de façon spectaculaire!

potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 23 Juillet 2010, 20:12bouillonnant dans le chaudron "Films".