Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
House of the Dragon, saison 1 épisode 6: The Princess and the Queen
Dix ans ont passé depuis le mariage mouvementé de Rhaenyra et Laenor et leur troisième enfant vient de naître. La reine Alicent soupçonne fortement leur progéniture d'être des bâtards mais malgré l'évidence, Viserys ne veut pas remettre en cause sa fille. À Pentos, Daemon et Laena ont eux aussi fondé une famille mais la jeune femme aimerait revenir à Westeros.

Nous voici entamant la deuxième moitié de cette première saison de House of the Dragon, avec un bond dans le temps de dix ans et deux changements de casting majeurs: Emma D'Arcy et Olivia Cooke reprennent respectivement les rôles de Rhaenyra et Alicent. La transition se fait sans mal, il faut dire qu'on les a choisies en premier puis les jeunes actrices en fonction de ce choix, néanmoins il faut saluer le boulot de Kate Rhodes James et son équipe sur ce coup-là (comme Nina Gold, elle sait réunir des ensembles remarquables et elles semblent d'ailleurs partager le même carnet d'adresse). Les deux femmes sont désormais chacune mères de trois enfants mais ce point commun ne les a pas rapprochées, bien au contraire. Alicent tente d'utiliser le secret de Polichinelle concernant la paternité de ses "petits-fils" pour faire tomber Rhaenyra en disgrâce, c'est sans compter sur l'obstination de Viserys.

On fait également connaissance avec la nouvelle génération, qui va jouer un rôle de premier plan dans les futurs événements. Point agréablement surprenant, les scénaristes ne se sont pas précipités pour montrer les fils d'Alicent et ceux de Rhaenyra à couteaux tirés. Aegon, plus qu'un Joffrey Baratheon, est dépeint comme un adolescent branleur, arrogant, et pas très courageux dans sa hâte de faire porter l'idée d'une mauvaise blague à ses jeunes neveux mais qui se satisfait de sa place de prince secondaire dans la succession, privilégié mais sans responsabilités, et qui n'a nulle hostilité envers Jace, Luke et Joff jusqu'à ce qu'Alicent vienne lui confier les mêmes craintes que son père nourrissait l'épisode précédent. Ce qui renforce l'idée d'une tragédie qui pourrait être évitée si chacun y mettait du sien et saisissait les mains tendues et en même temps inexorable tellement plein de petits éléments épars s'additionnent pour mener à la guerre ouverte.

Plus étonnant, le bouillant Daemon semble avoir trouvé la félicité domestique auprès de Laena, qui monte Vaghar, le dragon que je rêvais de voir depuis le début de la série, plus que centenaire, vétéran de la Conquête, le plus gros dragon en vie et il est réussi (mais quel pied ce serait de voir un jour Balerion au sommet de sa gloire!). Ils ont deux petites filles mignonnes, une opportunité de s'encroûter à Pentos et évidemment, cela ne peut pas durer et Laena, personnage prometteur, est vite mise hors-jeu dans une scène poignante qui lui laisse au moins le loisir de choisir sa sortie (est-ce une consolation? Pas vraiment). Au moins il reste Baela et Rhaella qui ont de qui tenir.

L'épisode ne se contente pas de remettre tout le monde en place et s'achève sur une note particulièrement sombre alors que Larys donne pour la première fois sa pleine mesure. Ce qui est à double tranchant. D'un côté, ce qui m'intéressait en premier lieu dans le boulot d'adaptation était de voir quels choix les scénaristes allaient faire à partir d'un texte délibérément ambigu mais qui à l'écran demanderait d'être plus explicite sur certains points. De l'autre, le mystère qui entoure Larys et ses motivations est ce qui rend le personnage si fascinant et le sort du lot des comploteurs de base. Or, ici, à travers l'incendie d'Harrenhal, le scénario tranche, là encore en se basant sur des éléments parfaitement interprétables de cette manière. Bien que Matthew Needham soit excellent dans le rôle, il serait dommage qu'on cantonne le personnage à être un simple sociopathe détestable. Néanmoins, la scène où Alicent prend conscience de ses actes et de ce que son confident est capable pour faire avancer sa cause (ou est-ce pour cela...) est parfaitement jouée, entre l'horreur, le sentiment qu'il n'y a pas de retour possible, qu'elle est complice malgré elle et au fond la réalisation que Larys arrange bien ses affaires mais qu'il peut être dangereux pour elle.

Cet épisode marque un tournant dans la saison, celui qu'il fallait bien négocier pour ne pas perdre des spectateurs pas encore convaincus ou déjà très attachés à la jeune Rhaenyra. Le prochain gros changement de casting, qui concerne les enfants, arrivera à l'épisode 8 et devrait être moins décisif, après quoi, tous les personnages importants seront sur scène et il n'y aura plus qu'à trancher dans le vif.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 27 Septembre 2022, 19:47bouillonnant dans le chaudron "Le Trône de Fer".