Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Harry face au Ministère

Lorsque Harry, peu après avoir appris qu'il est un sorcier, découvre également qu'il existe un Ministère de la Magie, il réagit comme la plupart des enfants de son âge: la politique, c'est un truc ennuyeux pour les adultes. Il a bien plus intéressant à découvrir. Mais comme on le sait, le Ministère de la Magie va prendre dans sa vie une place un peu trop importante à son goût...

Que nous dit-on au départ du Ministère? Qu'il est en gros chargé d'empêcher les Moldus de découvrir le monde des Sorciers, et qu'il est dirigé par un certain Cornelius Fudge, un "vrai gaffeur" dixit Hagrid, étant donné que Dumbledore a refusé le poste. C'est mince, et on ne sait pas si ce qu'on dit sur Fudge est avéré ou si Hagrid le critique parce que quand il y a des problèmes dans le pays, c'est forcément la faute du dirigeant. Le Ministère de la Magie semble calqué sur le gouvernement moldu, on est en démocratie, tout va bien...

On en apprend plus dans le tome 2. Tout d'abord, que le Ministère est composé de différents services et qu'une carrière au Ministère est bien vue dans la famille Weasley. Mais plus important, on se rend compte que le monde des Sorciers, qui paraissait idyllique du moment qu'aucun sorcier ne tournait mal, comporte nombres d'injustices et de dysfonctionnements: esclavage avec les Elfes de Maison, et un Ministre effectivement très faible. Fudge est présenté dans ce tome comme "un bien brave" qui respecte (ou craint) le pouvoir de Dumbledore mais également dominé par les puissantes familles de Sang-Pur représenté par Lucius Malefoy... Devant qui il s'incline lorsque ce dernier s'assure de la suspension du directeur. Même si tout se termine bien, on a déjà l'impression d'un système fragile.

Le tome 3 ne fait que confirmer cette impression, avec un Fudge plutôt débonnaire mais faible, et un système judiciaire injuste comme le prouve le procès de Buck, où le bourreau est convoqué avant même que la sentence soit rendue, Malefoy s'étant encore attiré les faveurs du jury par menace et pot-de-vin. C'est néanmoins dans le tome 4 que le côté sombre du Ministère commence à apparaître.

On découvre déjà en Croupton un membre du gouvernement taillé dans une autre étoffe que Fudge. Adepte de la politique du pire pendant la guerre, il a adopté des méthodes que n'auraient pas reniées Voldemort et si cela a pu s'avérer payant, il y a eu son lot d'erreur judiciaire liée aux procès non-équitable quand procès il y avait (pas le moindre avocat lors des procès dans la Pensine, emprisonnement arbitraire, etc). Et surtout, Fudge dévoile sa vraie nature: il n'est pas un brave type un pu faible, il est juste incompétent et lâche (et corrompu, et imbu de lui-même, et...).

Dans le tome 5, on assiste donc à travers le personnage d'Ombrage notamment et le système qu'elle impose à Poudlard à un glissement vers la dictature: interdiction de réunions, fliquage, milice (la Brigade Inquisitoriale) sévices corporels, etc. À quoi il faut ajouter la campagne de dénigrement de la Gazette du Sorcier et la politique de l'autruche de Fudge, le procès peu régulier d'Harry... Une résistance s'organise, à l'extérieur avec l'Ordre dont des membres sont infiltrés dans le Ministère, à Poudlard avec l'AD.

Une fois le retour de Voldemort officiel, on assiste dans le tome 6 à un changement de leader. Scrimgeour, qui succède à Fudge est bâti sur le modèle Croupton. Il a bien l'intention de se battre contre Voldemort, mais pour cela tout les moyens sont bons, et on retombe dans les arrestations arbitraires et la propagande.

Et Harry dans tout ça? Dans les quatre premiers tomes, il est plutôt passif. Au mieux, les manquements du Ministère l'agace, le révolte lorsqu'il s'agit de Sirius, mais dans l'ensemble, il y est indifférent. Ron s'indigne avant lui du système judicière lors de l'affaire Buck, Hermione se rend compte avant lui que le Ministère est responsable des mauvais traitements envers les Créatures Magiques. En fait, Harry ne réagit quand quand le Ministère se déclare ouvertement son ennemi, mais à partir de là, il ne fait pas dans la demi-mesure en créant un mouvement séditieux dans son école, puis en s'opposant ouvertement à Scrimgeour dans le 6 en refusant de servir d'homme de paille pour un système qu'il trouve injuste. Le petit Harry acquiert donc au fil des tomes, plus que de nouveaux pouvoirs magiques, une conscience politique.

potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 21 Février 2006, 17:39bouillonnant dans le chaudron "Potterverse".


Ingrédients :

  Nemesia
Nemesia
21-02-06
à 18:39

Hum... tout à fait bien résumé... et très pessimiste ! Si tous les dirigeants politiques ont le choix entre le modèle de Fudge ou celui de Scrimgeour, ça promet... qui osera mettre en place un mouvement de résistance ?

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
21-02-06
à 18:41

Re:

Pas si pessimiste... J'imagine qu'après le 7 on aura un retour progressif à la normal avec un Ministre qui n'entre dans aucun de ces extrèmes (suis sûre qu'Amelia Bones aurait été très bien).

  silmaril666
silmaril666
21-02-06
à 18:51

bien observé

Effectivement cest vrai qu'il y a une vraie "critique" de la politique avec des personnages assez signifiants...
C'est marrant parce qu'en lisant ton article ça m'a fait penser au Procès de Kafka que je suis en train de lire et ça m'a rappelé tous ces procès dans HP où tout n'est pas fait dans les règles...
JK Rowling aurait elle une dent contre les politiciens et les hommes de lois???

  Nemesia
Nemesia
23-02-06
à 00:06

Re: bien observé

Hum... quand on voit Tony Blair, on peut comprendre que JKR ait une dent contre les hommes politiques ! lol :p Mais c'est vrai qu'Amelia Bones aurait fait une bonne ministre... dommage, c'est bien elle qui est morte si je me souviens bien ? (oui, je sais, je devrais m'en rappeler...)

  Jika
Jika
23-02-06
à 19:10

Re: Re: bien observé

Mmmm... Tu dis qu'a la fin du tome sept le ministère rentrera dans "la normale", mais vu ta description, ce sera vraiment pas le top même comme ca ^^ Et d'ailleurs, c'est même pas sur que tout rentrera dans l'ordre, vu JKR... Ca m'étonnerai pas qu'il y ai une fin surprise.

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
23-02-06
à 19:34

Re: Re: Re: bien observé

Un gouvernement qui revient à la normale, ça ne veut pas dire non plus que tous les problèmes seront réglés du jour au lendemain, ce serait trop beau. Mais je vois bien après la chute de Voldy une période assez chaotique de procès comme il y en a eu sous Croupton, puis un gouvernement plus classique avec un Ministre compétent qui cherche à tirer certaines leçons (notamment au niveau des relations avec les créatures magiques).

  Jika
Jika
24-02-06
à 10:10

Re: Re: Re: Re: bien observé

Moi, je pense pas qu'on aura un happy end de cette maniere la. Ca m'etonnerai qu'on ai tout d'un coup un super gouvernement. La premiere fois, le ministere n'etait pas super, comme tu l'as dit, alors que tout le monde pensait que Voldemort ne reviendrait plus jamais, alors pourquoi ca serait different cette fois la ? A moins qu'il y ai un changement de regime, de serait marrant comme fin ^^

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
24-02-06
à 14:21

Re: Re: Re: Re: Re: bien observé

C'est justement ce que je viens de dire, qu'il n'y aura pas un ministère tout beau tout rose, mais q'une fois la période de reconstruction passée, on aura plus les problèmes liés à la désinformation, les mesures préventives, etc qui marquent la fin du gouvernement Fudge et le gouvernement de Scrimgeour. C'est un régime démocratique qui a ses failles et ça ne va pas changer, mais JKR peut très bien montrer que certaines mesures vont être appliquer dans les années à venir pour améliorer certaines choses même si on n'y assistera pas dans le livre.