Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Great Expectations BBC 2011
Philip Pirrip, dit Pip, vit avec sa sœur et son beau-frère forgeron, quand il vient en aide à un bagnard en fuite. Quelques temps après, la riche et recluse Miss Havisham le convie dans sa demeure pour qu'il lui tienne compagnie ainsi qu'à sa fille adoptive, Estella. Des années plus tard, un mystérieux bienfaiteur fait de Pip le bénéficiaire d'une grosse fortune, et le jeune homme part pour Londres, décidé à devenir un gentleman digne de demander la main d'Estella.

Les Grandes Espérances est un des romans les plus connus de Dickens, et est souvent adapté. La preuve, alors qu'une version ciné réalisée par Mike Newell est sortie il y a quelques mois à peine outre-manche, cette mini-série en trois épisodes a été diffusée fin 2011. Comme souvent désormais dans les drames en costume, la réalisation et les décors sont soignés. L'ambiance des marais et de la demeure de Miss Havisham est particulièrement bien rendue dans le premier épisode. Il est dommage que par la suite, cela devienne un peu moins marquant.

Le scénario fait quelques coupes dans le roman (le personnage de Biddy passe à la trappe, par exemple) et procède à quelques aménagements. Le passage au bordel et quelques répliques peuvent sonner de façon étrange dans une adaptation de Dickens, mais ça reste relativement soft. Un peu comme la scène d'ouverture de Raison et Sentiments 2008 c'est un peu trop explicite par rapport au contenu du livre mais en même temps, on entre pas dans les détails et ce n'est pas une invraisemblance, dans le contexte. l'essentiel est d'avoir une histoire qui se tient, et c'est le cas.

Le casting, comme souvent, est un des points fort de ce genre d'adaptation. Au départ, je pensais Gillian Anderson un peu jeune pour Miss Havisham, mais celle-ci, en fait, ne doit pas être une ancêtre: 40-50 ans, environ. En tout cas, j'ai apprécié l'actrice dans le rôle de ce célèbre personnage, avec un côté fantomatique qui m'a particulièrement plus. Les seconds rôles, Joe, Jaggers (David Suchet), Magwich, Drummle, Wemmick ou Pocket (Harry Lloyd campe un personnage sympathique, ce qui parait trop rare, même s'il a toujours son sourire de psychopathe) sont parfaits, et les deux jeunes acteurs jouant Pip et Estella se défendaient bien. Malheureusement, c'est moins heureux concernant Pip et Estella adultes. Douglas Booth est une gravure de mode. Je ne veux pas dire qu'il est seulement beau, non, même dans une forge en chemise crasseuse, il n'a pas un cheveu qui dépasse. J'avais l'impression de voir un être photoshopé. Pour autant, il ne joue pas mal, mais sa transformation en dandy tombe un peu à plat. Il manque également un peu de charisme, mais ça ne m'a pas paru gênant vu que je trouve rarement les jeunes héros de Dickens charismatiques. Estella, en revanche, ne dégage à peu près rien. J'avais déjà trouvé Vanessa Kirby assez fade dans Labyrinth mais là, alors qu'elle doit incarner une beauté froide dressée pour tourner la tête des hommes avant de leur briser le cœur, elle n'est pas du tout à la hauteur.

Dommage, donc, que le couple principal fonctionne aussi mal car la mini-série a par ailleurs pas mal d'atout. Sinon, j'ai eu du mal à me concentrer durant les scènes au club de gentlemen, car je me disais tout le temps, ayant de suite réalisé que ça avait été tourné dans la galerie longue de Syon House "tiens, mais j'y étais l'été dernier! Et on y a tourné des scènes de La Folie du Roi George!"
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 3 Mars 2013, 22:12bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".