Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
First Man: le premier homme sur la Lune
Alors que l'URSS a systématiquement un temps d'avance dans la conquête spatiale, la NASA décide de frapper un grand coup en envoyant les premiers hommes sur la Lune. Un programme auquel participe Neil Armstrong et dont les risques se rappellent sans cesse.

Auréolé du succès de Whiplash et La La Land (que je n'ai pas vus), Damien Chazelle s'attaque ici à la figure de Neil Armstrong, resté dans l'Histoire comme le premier homme à avoir foulé le sol de la Lune, et qui est ici incarné par Ryan Gosling. Et le film me fait le même effet que son acteur principal: je n'ai rien de concret à lui reprocher, mais il ne me fait pas éprouver grand chose.

On peut distinguer deux aspects différents dans le métrage, d'une part la préparation du voyage, de l'autre un côté plus intime avec Neil en famille, tout cela étant relié par la présence de la mort: risques qu'encourt Neil à chaque instant et qui lui font perdre des camarades, mort de sa fille qui continue de peser par son absence... Malheureusement, si les scènes de sorties dans l'espace sont oppressantes à souhait tant les personnages ont l'air enfermé dans un cercueil volant, les scènes plus personnelles m'ont laissée totalement indifférentes.

Les acteurs ne sont pas en cause. Bien que comme je l'ai dit, Gosling et son jeu minimaliste ne provoquent pas grand chose chez moi, il ne jouait pas faux pour autant et le côté taiseux correspond à ce que l'on voulait transmettre du personnage. Quant à Claire Foy, elle se tire admirablement du rôle ingrat de l'épouse clouée sur Terre qui ne peut faire grand chose d'autre que manifester son angoisse. Les seconds rôles, avec notamment Kyle Chandler, Ciaran Hinds ou encore Jason Clarke sont bien campés même si personne ne ressort vraiment.

Malgré tout, on ne sent pas les 2h20 du film, sans doute parce que l'on a un bon équilibre entre sorties spatiales à hauts risques et passages plus intimes, ce qui évite un gros ventre mou, et l'arrivée sur la Lune est à la fois majestueuse et tendue à souhait bien que l'on sache que ce sera une réussite. On peut cependant regretter que le passage du bracelet soit sur-explicatif ou que même si le sujet est abordé, on passe finalement bien vite sur le débat autour du bien fondé d'une telle expédition alors qu'il y a des problèmes autrement plus concrets sur le plancher des vaches.

En fin de compte, First Man fait partie de ces films loin d'être mauvais ou dénué d'intérêt mais auxquels je suis totalement hermétique.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 11 Novembre 2018, 13:00bouillonnant dans le chaudron "Films".