Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Tempête des Échos (2)
Jeudi 14/10 21:47 - Zakath-Nath
Un Long Voyage (2)
Dimanche 15/08 12:08 - Zakath-Nath
A Discovery of Witches, saison 2 (4)
Samedi 10/07 15:25 - Zakath-Nath
Sans un bruit 2 (2)
Vendredi 25/06 11:06 - Zakath-Nath
Split (1)
Samedi 17/07 11:44 - Vous-ne-savez-pas-Qui
The Mandalorian, saison 2 (2)
Jeudi 31/12 10:36 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 5: Fugitive of the Judoon (4)
Samedi 14/03 17:12 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 4: Nikola Tesla's Night of Terror (4)
Samedi 14/03 16:50 - Zakath-Nath
Maverick (2)
Dimanche 09/08 11:55 - Zakath-Nath
Lawrence d'Arabie (2)
Vendredi 31/07 22:05 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Fantômes, histoires troubles
Un éditeur d'anthologies de récits d'horreur à la recherche d'un auteur d'un texte particulièrement glauque, un gamin prisonnier d'un tueur en série, un autre qui se transforme en cafard géant... Voilà quelques uns des personnages qui peuplent les nouvelles de Joe Hill.

Déjà bien emballée par Cornes et Le costume du mort, j'étais curieuse de jeter un œil aux nouvelles de Joe Hill. Encore une fois, je n'ai pas été déçue. Toutes les nouvelles ne sont pas fantastiques bien qu'elles baignent toutes dans une atmosphère assez étrange et parfois réellement pesante. Certaines, bien que jolies, manquent d'un petit quelque chose pour être mémorables comme Le petit-déjeuner qui suit un clochard pendant la Grande Dépression, ou le téléphone noir finalement assez classique, quand d'autres possèdent une originalité certaine et se révèlent des plus touchantes, la plus réussie étant sans doute Pop Art qui dépeint l'amitié entre un jeune garçon et son ami en plastique gonflable. Le Masque de papa plonge dans le réalisme merveilleux et mériterait presque de voir son univers plus amplement développé, quand à la nouvelle qui clôt le volume, Escamotage où un gamin sans doute autiste crée avec des matériaux de récupérations des édifices de plus en plus étranges, c'est un petit bijou encore une fois.

Décidément, Hill a pour l'instant réussi son coup à chaque fois, et je me suis enfin décidée à me mettre à Locke and Key dont le dessin me rebutait légèrement jusque-là.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 23 Juillet 2014, 16:17bouillonnant dans le chaudron "Littérature".