Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Extras
Andy Millman gagne sa vie comme figurant, espérant sans cesse décrocher un vrai rôle, ou au moins une réplique. Ou même être simplement identifiable à l'écran. Il n'est guère aider par son agent incompétent, Darren, mais peut compter sur l'amitié de sa collègue Maggie, pas très futée, mais loyale.

Après le succès de The Office, Ricky Gervais et Stephen Merchant ne se sont pas endormis sur leurs lauriers, et proposent une nouvelle série de deux saisons de six épisodes, suivies d'un épisode de Noël.

Chaque épisode, en plus des mésaventures d'Andy et Maggie, voit apparaître une personnalité connue, qui vient généralement casser son image. Leur temps à l'écran et leur importance dans l'intrigue est variable, mais c'est toujours l'occasion de s'amuser. Voir Kate Winslet dans un épisode déclarer qu'elle tourne un film sur l'Holocauste non parce que le sujet la touche mais parce que c'est le genre de films qui permet de décrocher un oscar est encore plus savoureux quand on sait que quelques années après, elle a justement décroché un Oscar en jouant dans un film sur ce thème. Mais elle n'est pas la seule et on pourrait également citer un Orlando Bloom fou de son physique et maladivement jaloux de Johnny Depp, un Daniel Radcliffe qui cherche à tout prix à s'envoyer en l'air, ou Ian McKellen qui donne des leçons d'acting d'une banalité affligeante comme s'il détenait le secret de la Pierre Philosophale.

L'intérêt de la série ne tient toutefois pas, et c'est tant mieux, à un défilé de star venues montrer qu'elles ont le sens de l'auto-dérision. Comme dans The Office on retrouve le même humour à base de malaise, où on rit tout en se sentant gênés par la façon dont les personnages peuvent s'humilier. On suit les personnages qui malgré leurs défauts (bêtise, mesquinerie, lâcheté) savent toujours rester attachants. Les situations, de plus, évoluent: si la première saison montre Andy essayer de décrocher un vrai rôle, le dernier épisode marque une étape importante: rédigeant lui-même un scenario de série, il arrive à intéresser la BBC.

La saison 2 se concentre alors sur des déboires d'un type différent: acceptant tous les compromis des producteurs plutôt que de retourner dans l'anonymat, Andy laisse son projet personnel devenir une sitcom bas-de-gamme à bases de phrases cultes et de perruques (ce qui aurait pu arriver à sa précédente série si Gervais ne s'était pas imposé). Malgré sa médiocrité et les mauvaises critiques, la série est un succès, et Andy se retrouve dans une situation différente, mais tout aussi problématique: en plus de devoir désormais devoir gérer sa célébrité, il n'est toujours pas pris au sérieux comme acteur, tout en étant lui-même incapable d'accepter les rôles risqués qu'il réclame. Pendant ce temps, il s'éloigne de plus en plus de Maggie, dont la carrière ne décolle pas plus.

On se retrouve donc à rire tout en assistant à un spectacle toujours plus cruel et déprimant, et les cinq dernières minutes qui laissent enfin percevoir un peu d'espoir, deviennent alors particulièrement fortes et bienvenues.

Gervais et Merchant signent encore une excellente série, et je suis curieuse de voir ce que donnera la suivante (avec Warwick Davis, qui apparait déjà dans un épisode d'Extras)
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 27 Février 2011, 15:41bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".