Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Everville
Au premier abord, Everville est une ville de l'Orgegon sans histoires et sans grand intérêt. Mais elle a été fondée à la frontière entre notre monde et celui de Quiddity, une frontière perméable qui attire nombre de personnes et de créatures peu recommandables.

Deuxième partie du diptyque commencé avec Secret Show, Everville est moins déconcertant puisque l'on sait déjà plus ou moins à quoi s'en tenir. Néanmoins, sa construction reste particulière et certaines sous-intrigues laissent dubitatifs.

On retrouve de vieilles connaissances, mais si dans certains cas les protagonistes poursuivent un parcours enclenché dans le premier opus (notamment Tesla, qui devient le personnage principal de toute l'histoire, finalement), dans d'autres cas, il ne semblait pas vraiment utile de revenir sur certains vu ce que l'auteur en fait (les pauvres Howie et Jo-Beth, tout ça pour ça a-t-on envie de dire).

Alors que les premiers chapitres donnent l'impression de se dérouler dans le même univers mais de proposer une histoire totalement indépendante, on éclaire quelques points du premier tome, notamment concernant Kissoon. Au niveau des nouveaux personnages, bien que finalement son périple se fera presque indépendamment du reste, Phoebe retient l'attention, loin des standards de l'héroïne de roman.

Everville est dans la lignée de son prédécesseur, un peu moins surprenant car les codes ont déjà été donnés mais toujours fascinant malgré un aspect un peu foutraque (une bonne partie de ce qui tourne autour de Harry semble provenir d'autres récits le mettant en scène, par exemple).
potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 22 Mars 2018, 10:32bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".