Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Episodes saison 3
Merc Lapidus a été remercié, et Carol a l'opportunité de prendre sa place, seulement pour voir nommé un nouveau venu, Castor Sotto, qui ne tarde pas à mettre les séries de la chaîne sur la sellette, à commencer par Pucks. La perspective d'une annulation, loin de déprimer Matt LeBlanc, Sean et Beverly, leur donne surtout l'espoir d'en finir avec ce naufrage.

Passés les premiers épisodes qui montraient par quels mécanismes une série de qualité se trouvait, sous prétexte de remake, complètement démolie par une grosse chaîne avide d'audience (ce qui évoquait bien des déconvenues réelles), la série n'avait pas tardé à tourner en rond dans sa satire d'un Hollywood cruel et artificiel (pas forcément de la science-fiction mais on comprend vite le principe) et les mésaventures sentimentales des protagonistes. Si cette nouvelle saison laissait présager un peu de changement, ou au moins le moyen de boucler cette histoire convenablement, à l'issu des neuf épisodes, il faut déchanter: on semble être reparti à zéro pour la saison suivante, et entretemps, les personnages n'ont guère changé, en particulier LeBlanc et Carol qui refont toujours les mêmes erreurs.

Est-ce que le spectacle est mauvais pour autant? Pas le moins du monde: le nouveau directeur des programmes, même si on se demande comment il a pu faire illusion pour avoir le poste, offre quelques moments de rigolades, et on se retrouve régulièrement avec des scènes excellentes, comme le passage chez les parents de Matt LeBlanc ou les négociations pour un scénario en or au restaurant avec téléphones sur haut-parleur. On peut d'ailleurs regretter également que la saison s'achève sans baston finale comme lors des saisons précédentes même si la scène chez les Lincoln valait tout de même le détour.

La série se révèle donc toujours aussi frustrante. Grâce à son format, elle se suit sans ennuis, les scénaristes sont capables de taper vraiment juste pour faire rire mais à côté de cela, on freine dès qu'on a l'occasion de rebattre les cartes et de faire un peu avancer l'histoire ou progresser les personnages.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 16 Mars 2014, 12:29bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".