Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Dumas, le comte noir
--> Gloire, Révolution, Trahison : l'histoire du vrai comte de Monte-Cristo
Thomas Alexandre Davy de la Pailletterie est plus connu sous le nom d'Alexandre Dumas. Ou plutôt, il serait plus connu s'il n'avait pas passé la fin de sa carrière militaire en disgrâce avant que son fils puis son petit-fils ne rendent le nom célèbre dans une toute autre sphère d'activité. Pourtant, de Saint-Domingue à la campagne d'Égypte, on ne peut pas dire qu'il ait mené une vie dépourvue d'intérêt.

Alex Dumas donc, comme il aimait apparemment signer ses lettres, est souvent cantonné à être le père de l'auteur des Trois Mousquetaires et expliquer pourquoi ce n'est pas une bonne idée de laisser à Gérard Depardieu le soin d'incarner ce dernier à l'écran. La biographie que Tom Reiss lui consacre n'est pas la première mais auréolée d'un prix Pulitzer, elle a déjà eu le mérite d'attirer l'attention sur ce personnage, et elle se révèle aussi passionnante à lire qu'un roman d'aventures.

Le contexte est déjà particulièrement riche, entre la fin de l'Ancien Régime et l'émergence du Premier Empire, avec au milieu la Première République qui permettra à ce fils d'un aristocrate et d'une esclave d'accéder à des responsabilités et bénéficier de droits qu'on n'aurait pas imaginé des années avant. Si le contexte est d'ailleurs particulièrement bien établi, on peut regretter que pendant un moment le général Dumas soit un peu difficile à cerner, même si cela s'améliore à partir de ses premiers faits d'armes.

Reiss ne manque pas de se référer au Mémoires de son fils, souvent pour tempérer les embellissements de ce dernier, mais malgré tout Dumas semble bien avoir été un personnage assez hors-normes et pas seulement par sa position à une époque particulière. L'auteur insiste également, de façon un peu répétitive parfois, sur la source d'inspiration qu'il a été pour Le Comte de Monte-Cristo. Il y a tout de même une différence notable: alors que Dantès est emprisonné suite aux manigances d'ennemis jaloux ou ambitieux avant de prendre sa revanche, la captivité de Dumas n'est due qu'aux aléas de la guerre et ce n'est hélas qu'une fois de retour en France que les injustices commencent vraiment sans qu'il ait l'occasion de reprendre le dessus.

Les derniers chapitres sont du coup assez déprimants, puisqu'ils retracent la disgrâce personnelle de Dumas liée aux inimitiés entre lui et un Bonaparte en pleine ascension mais également le grand bon en arrière amené par le rétablissement de l'esclavage et de lois discriminantes par Napoléon auxquelles la Révolution avait commencé à mettre fin.

Encore aujourd'hui, cette page particulière de la fin du XVIIIe siècle et du début du XIXe n'est que très rapidement évoquée et cette biographie très prenante est un bon point d'entrée pour en savoir un peu plus.
potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 26 Mai 2016, 18:57bouillonnant dans le chaudron "Littérature".