Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Downton Abbey saison 4
La vie continue à Downton Abbey malgré les deuils. Edith et Gregson cherchent un moyen de pouvoir se marier, Branson continue de s'impliquer dans la gestion du domaine malgré ses doutes et on cherche une remplaçante à O'Brien, partie en catimini.

La fin de la saison 3 aurait presque pu conclure la série si ce n'était quelques sous-intrigues encore en suspens, comme celle concernant Edith. Le départ brusque de Dan Stevens et la mort tout aussi brutale de son personnage lors de l'épisode de Noël relançait la vapeur, même si la manière était maladroite. Même si cette saison 4 n'est pas tout a fait terminée puisque cette fois encore il faudra attendre Noël pour se faire une idée définitive, on peut déjà en tirer un premier bilan, qui est globalement positif. La série pourrait ronronner, entre histoires sentimentales et alerte rouge parce que le faisan a cramé alors que les invités arrivent d'une minute à l'autre mais Fellowes continue de susciter l'intérêt, l'aspect lent et gentillet se cassant parfois brusquement au détour d'une scène.

Si les amours de Bates et Anna et leurs difficultés s'étiraient et lassaient les saisons précédentes, leur histoire prend un tournant dramatique cette saison et les remets sur le devant de la scène. Fellowes se penche sur un sujet qu'il avait déjà évoqué, mais avec une résolution plus rassurante, dans Gosford Park: les viols de femmes de chambre par les valets de passage. Ici, c'est abordé de front tout en étant traité d'une façon qui évite le racolage. On peut seulement regretter que le dernier épisode offre une solution trop facile en expédiant le coupable, tout en espérant que cela n'ouvrira pas sur un remake des mésaventures de Bates en saison 3.

Du côté des amours des personnages, cela va toujours bon train même si le défilé des soupirants de Mary peut agacer (Napier qui revient, Gillingham déjà fiancé, et Blake, comme Matthew en son temps, d'abord peu séduit par Mary avant d'être attiré par sa volonté). Concernant Edith, la pauvre cumule les ennuis et c'est dommage qu'on retarde encore l'occasion de s'émanciper et quitter Downton en lui mettant des bâtons dans les roues alors que le début de saison laissait promettre une belle indépendance. Rose apporte une touche de fraîcheur malgré ses bêtises et son histoire avec Jack (non, ce n'est pas Titanic) est plutôt bien traitée avec une conclusion honnête. Quant aux domestiques, Mrs Hughes assure à tous les niveaux tandis que le trio Alfred/Ivy/Daisy trouve une porte de sortie (Alfred me manquera, cela dit).

Seul gros bémol de la saison, le personnage de Thomas. Si son attitude les saisons précédentes se justifiait par ses ambitions contrariées, ici, elle semble beaucoup plus artificielle et si ses manigances prêtent à sourire dans l'épisode 1, par la suite elles donnent surtout l'impression que Fellowes ne sait plus que faire du personnage: il ne peut pas trop s'adoucir mais sa méchanceté juste pour le fun est plus ridicule qu'autre chose. Il a au moins le mérite d'introduire Baxter pour remplacer O'Brien, qui semble une bonne nature malgré les pressions de Thomas, et permet à Molesley, toujours la cinquième roue du carrosse, de tirer enfin son épingle du jeu. En espérant que ça évolue bien.

Une bonne saison dans l'ensemble même si on ne voit pas trop où elle nous mène contrairement aux précédentes.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 12 Novembre 2013, 10:29bouillonnant dans le chaudron "Séries tv".