Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Doctor Who - The Doctor Trap
Sebastiene peut plier une planète entière à sa volonté. Pour mettre un peu de piment dans une existence ne manquant de rien, il a la riche idée de convier les plus grands chasseurs de la galaxie à un safari particulier, un safari où le gibier serait le Docteur.

Un résumé qui laissait entrevoir une version whovienne des Chasses du Comte Zaroff, c'était plutôt tentant. Au final, je n'ai pas vraiment aimé. En fait, pendant une bonne partie du livre, j'ai trouvé ça assez raté, même si la fin amène un peu plus d'intérêt. L'univers dans lequel évolue Sebastienne est assez fun, avec ses robots relookés façon XVIIIe-XIXe siècle, le principe de sa planète pas mal trouvé, mais il y a trop de choses dures à avaler pour qu'on entre dans le livre, comme le "kidnapping" du TARDIS et le personnage de Baris (qui devient un peu plus crédible dans le dernier tiers). De plus, il est assez décevant de voir Donna n'hériter que d'un rôle très réduit - même si elle a son lot de répliques percutantes - et au final, le Docteur ne sera jamais vraiment traqué.

Le livre arrive enfin à gagner en intérêt quand on comprend enfin un peu ce qui se passe, et que le jeu du chat et de la souris se situe en fait ailleurs, dans la signification du titre du volume. Cela fait légèrement remonter le niveau et laisse un sentiment un peu meilleur, mais ça reste assez dispensable.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 13 Septembre 2011, 22:54bouillonnant dans le chaudron "Whoniverse".