Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Doctor Who saison 8 épisode 9: Flatline
Le TARDIS atterrit dans la banlieue de Bristol et à la surprise du Docteur et de Clara, le vaisseau a fortement réduit de l'extérieur. Le duo découvre également que des disparitions inexplicables ont récemment eu lieu dans le voisinage.

La semaine dernière, j'avais fait part de mon enthousiasme face au script de Jamie Mathieson et écrit qu'il pouvait revenir dans la série quand il voulait. Je n'ai pas eu à attendre longtemps puisque le bougre est également derrière le scénario de Flatline et a le bon goût de prouver que je ne me suis pas enflammée trop vite. Le titre de l'épisode et la nature des créatures n'est pas sans rappeler Flatland d'Edwin Abbott Abbott où les habitants de l'univers en deux dimensions, plutôt que de décréter qu'une troisième dimension est une absurdité, déciderait de l'étudier et de l'investir. Ce qui donne lieu à une série de bonnes idées visuelles où on joue sur la perspective notamment, et l'épisode démontre une fois encore que sans gros budget (c'est un épisode économique, comme Blink ou Midnight), on peut faire quelque chose d'efficace avec un peu d'imagination.

Même s'il dépeint un Docteur à la marge de manœuvre limité, Flatline parvient néanmoins à l'asseoir encore un peu plus, que ce soit au travers de séquences comiques (ses efforts pour ne pas se faire écraser par un train et la danse de la victoire qui en découle) ou plus épiques (son discours final face à ses ennemis). Quant à Clara, elle gagne une fois encore en relief en devant remplir réellement le rôle du Docteur, avec ses bons et ses mauvais côtés, ce qui ne fait encore une fois que souligner à quel point cette relation est une bombe à retardement (qui a fait un peu pshitt la dernière fois qu'on a cru qu'elle avait pété, il est vrai...). Les seconds rôles sont solides, que ce soit Rigsy, le graffeur sympathique ou Fenton, qui n'est pas sans rappeler Rickston Slade dans Voyage of the Damned (c'est-à-dire quelqu'un qu'on espère voir crever dans d'atroces souffrances mais qui va survivre à des personnages bien plus agréables sans avoir rien appris de son aventure).

Enfin, les dernières secondes viennent confirmer que Missy est apparemment bien celle qui a permis à Clara de contacter le Docteur, sans que cela éclaircissent ses plans pour autant. Réponse qui ne devrait pas tarder à arriver puisque l'épisode de la semaine prochaine, qui semble faire hommage à William Blake, est la dernière étape avant le double final (déjà).
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 19 Octobre 2014, 16:26bouillonnant dans le chaudron "Whoniverse".


Ingrédients :

  Campanita
Campanita
19-10-14
à 16:40

Fear Her revu et corrigé (et quelle belle correction!). Flatland, j'y ai pensé aussi, même si je ne l'ai pas (encore) lu...depuis que Sheldon l'a mentionné.

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
20-10-14
à 13:58

Re:

Je n'avais pas pensé à Fear Her (que Night Terrors avait déjà surpassé sans mal en reprenant certains trucs)mais maintenant que tu le dis c'est évident (il faut dire que je n'ai vu qu'une fois Fear Her tellement ça ne m'avait pas emballée)

  Persis
Persis
19-10-14
à 20:11

Un épisode passionnant et à la hauteur. Original et surprenant, avec un Docteur tel qu'en lui-même et un humour bien britannique.
Clara se montre à la hauteur de son mentor et fait un très bon Docteur par procuration.
J'ai aimé la référence à la famille Addams et le déplacement du Tardis en mode bernard-l'ermite.
Si Donna avait muté dans un étrange mix seigneur du temps humain pour sauver son compagnon de la mouise, Clara semble avoir eu l'idée de génie toute seule comme une grande.
Quand tous les ingrédients sont là pour un mets original, on se délecte.
Missy est de retour et elle entretient un délicat suspens. Bref, on en redemande.
La bande annonce de l'épisode suivant semble présager une nouvelle version du Petit Chaperon rouge, aussi ai-je hâte d'être samedi prochain.

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
20-10-14
à 14:02

Re:

Je n'ai pas fait le parallèle avec Le Petit Chaperon Rouge mais le titre de l'épisode (In the Forest of the Night) et le tigre ça m'a fait penser à ça:

"Tigre! Tigre! feu et flamme Dans les forêts de la nuit, Quelle main ou quel oeil immortel, Put façonner ta formidable symétrie?

Dans quels abîmes, quels cieux lointains Brûla le feu de tes prunelles? Quelle aile osa y aspirer? Quelle main osa saisir ce feu?

Quelle épaule, quel savoir-faire tordirent les fibres de ton coeur? Et quand ce coeur se mit à battre, quelle terrible main? Quels terribles pieds ?

Quel fut le marteau ? Quelle la chaîne ? Dans quel brasier fut ton cerveau ? Sur quelle enclume ? Et quelle terrible étreinte Osa enclore ses mortelles terreurs ?

Quand les étoiles jetèrent leurs lances Et baignèrent le ciel de leurs larmes, A-t-il souri à la vue de son oeuvre ? Celui qui fit l’Agneau, est-ce lui qui te fit ?

Tigre ! Tigre ! feu et flamme Dans les forêts de la nuit, Quelle main, quel oeil immortel Osèrent façonner ta formidable symétrie ?"

À voir si le reste du poème aura son importance (et vu que Clara est prof d'anglais, ce serait étonnant que ça ne soit pas souligné).