Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Doctor Who saison 7 épisode 12: The Crimson Horror
Des cadavres écarlates sont retrouvés dans le Yorkshire de l'époque victorienne. Mme Vastra, Jenny et Strax, les détectives de l'étrange, vont enquêter et s'intéressent vite à la maison tenue par Mrs Gillyflower, dont les pensionnaires ne donnent vite plus de nouvelles. Des pensionnaires dont le Docteur et Clara ont fait partie.

Deuxième épisode de la saison écrit par Mark Gatiss, et Dieu merci, bien plus inspiré que Cold War. Le Docteur, et Clara encore davantage, prennent leur temps pour arriver et prendre les choses en main, ce qui permet au trio formé par Vastra, Jenny et Strax d'occuper le devant de la scène, apportant beaucoup d'humour à une intrigue qui par ailleurs fleure bon l'horreur chère à Gatiss.

Après Game of Thrones on retrouve avec plaisir Diana Riggs cette fois dans le rôle d'une méchante particulièrement impitoyable et au comparse pour le moins répugnant, ainsi que Brendan Patricks, l'Evelyn Napier de Downton Abbey dans un double rôle qui sert surtout à lancer l'intrigue (et amener un gag récurrent assez enfantin). Je ne sais pas si c'est lié à la présence de Diana Riggs, mais on notera un moment où Jenny se la joue très Emma Peel.

Malgré une Clara très en retrait cette fois-ci, les cinq dernières minutes semblent apporter une petite avancée dans son histoire puisqu'elle-même commence à se rendre compte que quelque chose cloche sans encore savoir pourquoi. Le prochain épisode signé Neil Gaiman se concentrera visiblement sur les Cybermen mais on ne peut exclure quelques minutes pour s'attarder encore sur son cas.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 5 Mai 2013, 13:59bouillonnant dans le chaudron "Whoniverse".


Ingrédients :

  Campanita
Campanita
05-05-13
à 14:10

Voilà qui confirme mon impression que cette saison s'améliore d'épisode en épisode. D'habitude, avec Gatiss, je trouve ça au mieux sympathique, cette fois, il faut avouer que c'est un cran au-dessus. Je suis sous le charme d'Ada, et de "Karate Jen". Le trio Vastra/Jenny/Straw fonctionne à merveille, et si on compte les mettre en scène dans un spin-off, je suis pour! J'aime également la vilaine de l'épisode, elle était bien givrée celle-là! Concernant Clara, rien à dire cette semaine, le minimum syndical sur son fil rouge a été incorporé à la mixture. Je ne sais pas ce que ça va donner, avec les deux gamins qui voyagent avec elle et le Doc, mais ils ne peuvent pas être plus embêtants que Jackie Tyler. Je reprocherai peut-être à cet épisode un rythme inégal, si les trois parties (l'enquête du trio, le flash-back en sépia et enfin le Docteur qui mène l'action) fonctionnaient bien séparément, mises ensembles, c'est un peu drôle, et ça donne l'impression que ça prend du temps pour démarrer.

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
05-05-13
à 14:56

Re:

Oui, pour les gamins, je sais pas... D'ailleurs, est-ce qu'on les a imposé à Neil Gaiman ou est-ce que c'est lui qui voulait des gamins dans son histoire, donc autant utiliser ceux dont Clara à la charge? Au moins, ils ont l'air assez dégourdis, donc on peut espérer qu'ils ne fassent pas trop boulet. Puis les gamins, dans la série, s'en sortent en général plutôt bien. On verra.

  Persis
09-05-13
à 22:49

Comme d'habitude ou plutôt, comme je suis en train d'en prendre l'habitude, j'ai ruminé longuement l'épisode.
Cette fois, j'avais les sous-titres pour le premier visionnage. Ce qui nous fait un bel exercice de gymnastique pour la nuque. Soit, je l'ai revisionné plusieurs fois sans, puis une dernière fois avec le texte.
Il faut bien ça pour tout saisir.
C'est avec joie que j'ai revu Mme Vastra, Jenny et Strax. Un trio d'enfer qui m'intrigue plus que l'énigme "Clara".
J'ai apprécié le gag récurent, le flash-back avec orgue de barbarie.
Le moment où Jenny découvre les phonographes dans l'usine vide est un morceau d'anthologie. Certains moments m'ont rappelé Jules Verne.
Le personnage d'Ada est particulièrement attachant.
Il ne m'a pas fallu longtemps pour pressentir qui était le "monster" enfermé dans le cachot. Par contre, j'ai mis le temps avant de saisir toutes les nuances des possibilités qu'offrait l'horreur pourpre.
J'ai adoré le moment où le Docteur retrouve ses couleurs habituelles, embrasse Jenny et se prend une mandale. Jenny en mode Emma Peels et Strax à la rescousse en mode Rambo c'était pas mal non plus.
Un épisode au rythme enlevé, à l'atmosphère punk à vapeur, et du mystère en suspens pour les épisodes suivants ...