Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath
Ça - Chapitre Un (3)
Vendredi 22/09 12:04 - Escrocgriffe

Potion précédente-Potion suivante
Doctor Who - Players
Désireux d'amener Peri dans un endroit chic pour se faire pardonner leur précédente aventure, le Sixième Docteur choisit pour destination le Londres victorien. Hélas, ils atterrissent en Afrique du Sud en pleine Guerre des Boers, où ils rencontrent un Winston Churchill qu'un mystérieux personnage tente de faire passer prématurément de vie à trépas. Le Docteur se retrouve alors mêlé à une étrange partie d'échec qui se joue sur le long terme.

À l'occasion du cinquantenaire de la série, chaque Docteur avait vu un roman le mettant en scène sélectionné pour une édition spéciale. Dans le cas de Six, ce fut donc Players de Terrance Dicks qui fut choisi. Dicks est un habitué de la série, puisqu'il a contribué à des scénarii depuis l'époque de Patrick Troughton jusqu'à The Five Doctors et a signé quelques romans, dont celui qui nous occupe.

Le pauvre Six n'ayant pas été très gâté durant son run, une aventure qui échappait aux contraintes budgétaires, à l'esthétique douteuse et au volume sonore de sa compagne allait peut-être sortir du lot.

On remarque d'ailleurs que Dicks ne manque pas une occasion de faire revêtir une autre tenue que celle qu'on a imposée à Colin Baker, et pour le reste, propose une intrigue des plus sympathiques, qui permet de croiser Churchill à différentes époques: la Guerre des Boers, la Première Guerre Mondiale, et enfin la Crise d'Abdication. Les méchants du jour sont des joueurs d'échecs à l'échelle galactique, qui s'amusent à influencer l'Histoire pour voir comment elle va tourner si on la modifie, d'où leur choix de tuer Churchill (ou de le protéger selon leur place dans la partie), mais aussi de pousser Edward VIII à tenter un coup de force pour garder le trône tout en épousant la femme de son choix.

Dans l'ensemble, c'est plutôt plaisant et rythmé et permet de varier les décors, mais aussi les Docteurs, puisque la partie durant la Première Guerre Mondiale concerne Two, et cela rend l'intrigue moins linéaire que prévu. On retrouve Carstairs de The War Games, dernier épisode de Two auquel Dicks avait contribué, ainsi que Dekker, un personnage apparaissant dans des romans mettant en scène Seven.

Six est bien campé. Quant à Peri, c'était l'occasion de mieux la servir que dans la série, mais elle ne part pas très bien: elle tombe d'entrée dans le travers de se plaindre tout le temps au point où l'on se demande pourquoi elle ne demande pas au Docteur de la ramener chez elle, et un peu plus tard on a l'impression qu'elle ne se rendra utile qu'en utilisant ses charmes. Heureusement, le tir sera rectifié dans la dernière partie où elle sera dégourdie quand elle aura affaire à Ribbentrop.

Au niveau de la Grande Histoire, il ne vaut mieux pas être trop à cheval sur l'exactitude même s'il n'y a pas de franche énormité (et comme on parle de personnages qui jouent avec l'Histoire, on peut admettre qu'elle est déjà un peu modifiée). Churchill se retrouve à avoir un rôle un peu plus avisé qu'en réalité au sujet de l'Abdication, mais cela passe dans le contexte et il est assez crédible. On croise d'autres figures historiques, en Angleterre ou en Allemagne. Si l'on a droit à sa première rencontre avec le Docteur, le livre ne fait cependant pas directement le lien avec Victory of the Daleks, puisqu'il ne découvre pas l'existence du TARDIS.

Dans l'ensemble, il s'agit d'un roman Doctor Who des plus recommandables, avec une intrigue sans gras mais qui permet de recouper pas mal d'éléments de la série et des personnages fidèles à eux-même mais qui dans le cas de Peri sont mieux traités qu'à l'écran.
potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 29 Septembre 2017, 09:58bouillonnant dans le chaudron "Whoniverse".