Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Dark Matter
1937. Jack Miller accepte une mission dans l'Arctique pour opérer des relevés météorologiques. Isolé, alors que la nuit s'installe pour plusieurs semaines, son petit groupe est confronté par toutes sortes d'ennuis et une présence qui n'a rien de naturel.

Rien de tel en ces temps de grosses chaleurs que de lire une bonne petite histoire de fantôme se déroulant sur la banquise. Le décor a déjà fait ses preuves en matière d'épouvante, les grands espaces désolés et glacés fonctionnant tout aussi bien qu'un huis-clos.

Sorti dans nos contrées sous le titre 40 jours de nuit (à ne pas confondre avec la BD et le film qui en comptent dix de moins), Dark Matter va droit au but, sans gras, avec une base classique (l'isolement, les gens du voisinage qui essaient d'avertir les petits nouveaux de ne pas aller dans le coin mais sans vraiment leur dire pourquoi, ce qui évidemment ne sert à rien) mais il est bien mené, avec un déroulement finalement pas si balisé pour arriver au dénouement (les victimes ne vont pas forcément être celles attendues, de la manière et au moment où on le pense). Sans trop s'appesantir vue la brièveté du récit, le protagoniste est intéressant, avec un conflit de classe par rapport à ses compagnons de voyage vite lié à un besoin d'impressionner le chef de l'expédition pour des raisons qui deviennent plus claires à mesure qu'on avance.

Une bonne petite histoire de revenant, directe et cruelle, idéale pour lire le soir avant de se coucher.
potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 7 Juillet 2019, 12:16bouillonnant dans le chaudron "Littérature".