Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Un Long Voyage (2)
Dimanche 15/08 12:08 - Zakath-Nath
A Discovery of Witches, saison 2 (4)
Samedi 10/07 15:25 - Zakath-Nath
Split (1)
Samedi 17/07 11:44 - Vous-ne-savez-pas-Qui
Sans un bruit 2 (2)
Vendredi 25/06 11:06 - Zakath-Nath
The Mandalorian, saison 2 (2)
Jeudi 31/12 10:36 - Zakath-Nath
Maverick (2)
Dimanche 09/08 11:55 - Zakath-Nath
Lawrence d'Arabie (2)
Vendredi 31/07 22:05 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 5: Fugitive of the Judoon (4)
Samedi 14/03 17:12 - Zakath-Nath
Doctor Who, saison 12 épisode 4: Nikola Tesla's Night of Terror (4)
Samedi 14/03 16:50 - Zakath-Nath
Comparaison Harry Potter/Young Sherlock Holmes (11)
Dimanche 08/11 19:05 - Vous-ne-savez-pas-Qui

Potion précédente-Potion suivante
Dangerous to Know
--> A Lillian Frost & Edith Head Novel 2
L'année 1938 touche à sa fin et le seul mystère qui intéresse Lillian Frost est l’identité de l'actrice qui incarnera Scarlett dans l'adaptation d'Autant en emporte le Vent sur le point d'être tournée. Les fêtes de Noël risquent cependant d'être contrariées: le patron de Lillian est associé malgré lui à une histoire de contrebande et Marlène Dietrich compte sur la jeune femme pour retrouver un ami disparu.

Après un premier tome qui présentait efficacement ses héroïnes, c'est avec plaisir qu'on les retrouve près d'un an plus tard. Edith Head doit s'imposer à la tête du département costumes de la Paramount mais trouve encore le temps de s'intéresser à Lillian et à la guider plus ou moins discrètement dans sa vie personnelle et ses enquêtes. Quant à Lillian, si elle se sent un peu larguée lorsqu'il s'agit de gérer l'agenda social du milliardaire Addison Rice qui a plus confiance qu'elle-même en ses capacités, elle n'a rien perdu de son flair et de son esprit d'initiative. Alors qu'en Europe la guerre menace, l'intrigue du jour permet d'aborder le sujet des artistes qui ont gagné Hollywood pas tant par ambition artistique ou envie de gros dollars que pour échapper au nazisme. Hélas, si Hitler est loin, certains de ses sbires le sont parfois beaucoup moins.

Marlène Dietrich contribue à lancer l'enquête même si pendant un bon moment, on se demande s'il n'y en aurait pas deux en une: la disparition de Jens d'un côté, l'affaire du contrebandier de l'autre. Il faudra attendre les derniers chapitres pour voir comment les deux se goupillent et dans l'intervalle on aura croisé, entre autres, Errol Flynn, Hedy Lamarr, Leni Riefenstalh qui tente de présenter publiquement Olympia et tout un tas d'espions et de maîtres-chanteurs. Il y a toujours des détails amusants (le coup du livre de développement personnel où tout le monde, de l'héroïne à un ancien trafiquant d'alcool et ses hommes de main, semble puiser des conseils), la relation entre Lillian et Gene ne progresse pas beaucoup mais on évite un triangle amoureux véritable et c'est toujours ça de pris. Même le terrifiant Groff a droit à un développement intéressant au-delà de son rôle de Cerbère de la Paramount. Il y a toujours un mélange bien équilibré entre le whodunit et les informations disséminées sur le Hollywood de l'époque (avec notamment l'évocation de la destruction par le feu des décors de King Kong pour figurer l'incendie d'Atlanta, tourné avant même que l'interprète de Scarlett O'Hara ait été désignée et l'identité de celui qui balance enfin le scoop est aussi amusante que bien trouvée).

Cette deuxième enquête ne démérite pas après la précédente et Dangerous to Know tient les promesses de Design for Dying. On souhaite donc longue vie à Lillian Frost et beaucoup d'autres mystères à résoudre.
potion préparée par Zakath Nath, le Jeudi 2 Septembre 2021, 19:55bouillonnant dans le chaudron "Littérature".