Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
House of the Dragon, saison 1 épisode 9: The Green Council (2)
Vendredi 21/10 12:03 - Zakath-Nath
Dracula (1)
Vendredi 21/10 11:26 - ariannememphis
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Coeur de Lune
--> Les Haut Conteurs 3
Les pérégrinations de Roland et Mathilde les conduisent en Forêt Noire, dans le duché de Ravengen, de sinistre réputation. En plus du caractère brutal du seigneur du coin, la population est terrorisée par une bête terrifiante.

Comment dire... Les Haut Conteurs est une série pour la jeunesse accrocheuse, vivante, pleine de rebondissements, écrite avec une assez jolie plume et accompagnée de quelques illustrations tout aussi attirante. Malheureusement, au bout de trois tomes, il y a quelques aspects un peu agaçants, comme le caractère de Mathilde, le côté assez théâtral des dialogues qui passe encore avec les Haut Conteurs mais qui parfois donne à l'ensemble un petit côté Chevalier de Pardaillec et dans ce volume en particulier, les réflexions de Roland concernant la belle Elena (on nous le répétera, qu'elle est belle) et sa discussion avec Mathilde fleurent bon un cliché qui me porte un peu sur les nerfs: les filles sont bien mystérieuses, elles ne peuvent pas dire clairement quand quelqu'un leur plait ou pas, quand elles le savent elles-mêmes. Okay, l'adolescence et ses premiers émois amoureux est un passage délicat, on est souvent maladroit, mais ça marche dans les deux sens, l'opposition fille séductrice qui souffle le chaud et le froid/garçon empoté qui n'y comprend goutte, c'est franchement lourd au bout d'un moment. Le grand mystère féminin, quelle blague.

Ajoutons que si le livre regorge de retournements de situation, il finit par être un peu répétitif dans son dernier acte qui relance la machine alors qu'on aurait pu conclure l'histoire, qu'on peine à s'intéresser à la malédiction qui frappe les Ravengen et leurs entourages car pas un n'est sympathique et on peut comprendre que l'enthousiasme suscité par le premier tome s'émousse tout de même un peu.
potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 4 Décembre 2013, 16:14bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".