Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore

Potion précédente-Potion suivante
Carnival Row
L'inspecteur Rycroft Philostrate de la cité de La Burgue enquête sur des agressions qui frappent régulièrement des créatures magiques. Son chemin croise celui de Vignette, une Fée qui fuit son royaume ravagé et qu'il a connu pendant la guerre. Tous les deux se retrouvent mêlés à une terrible conspiration.

Avec toutes les séries de fantasy qui se bousculent aux portillons, notamment depuis le succès de Game of Thrones, celle-ci partait avec deux points intéressants: celui de ne pas être une adaptation, ce qui pourrait être considéré comme audacieux de nos jours, et un visuel alléchant à en juger par les aperçus. Il n'y avait qu'à espérer que l'écriture suivrait pour tenir une bonne série, d'autant que le scénario du film avant qu'il ne soit développé pour plusieurs épisodes avait acquis sa petite réputation.

Devant cette première saison, on peut pourtant se dire que c'est finalement l'écriture qui cloche, mais ce serait aller un peu vite en besogne. Il y a effectivement un problème: l'histoire de ces créatures féériques fuyant la guerre vers une terre d'accueil pas si accueillante, et pas franchement innocente dans le conflit en question raisonne évidemment avec l'actualité(mais pas que, il est également plus largement question d'impérialisme et de colonialisme). Jusque-là pas de problème,l'imaginaire est justement un moyen d'évoquer par la bande des sujets de société, mais dire que la métaphore n'est pas amenée avec une grande légèreté est un euphémisme. Ensuite, l'enquête de Philo lui réserve quelques révélations que le spectateur un tant soit peu attentif n'aura aucun mal à griller en amont.

Pourtant, on arrive par ailleurs à introduire une importante galerie de personnages qui vont se croiser, dont les histoires personnelles auront parfois des conséquences inattendues sur le sort des autres (la sous-intrigue du Puck radicalisé sur le destin des deux personnages principaux, et de la ville entière, par exemple), tout cela de manière fluide et sans que personne fasse pièce rapportée (contrairement par exemple à Dorian Gray dans Penny Dreadful qui même s'il interagissait avec les autres personnages principaux, avait toujours l'air détaché du reste de la série). Du coup, si l'on peut reprocher à Orlando Bloom et Cara Delevingne de manquer de charisme ou d'expressivité (encore qu'ils sont loin d'offrir des prestations déshonorantes), ce n'est pas dommageable car il y a suffisamment de protagonistes à suivre pour y trouver son compte et s'il n'y a pas de performances d'acteurs remarquables, c'est tout ce qu'il y a de correct.

De plus, on arrive vraiment à présenter une ville avec ses différents quartiers, ses différentes classes, et à faire sentir qu'un univers beaucoup plus vaste que ce que l'on entrevoit existe, avec la puissance rivale de La Burgue, le Pacte, qui reste encore bien mystérieuse et sinistre. On laisse certains éléments en plan un peu vite comme le gang de Black Raven qui n'a sans doute pas dit son dernier mot, mais il y a en tout cas une certaine ambition au niveau du monde proposé.

Espérons que les maladresses du scénario soit surtout dûes à une crainte de perdre d'entrée les spectateurs et qu'à présent qu'ils sont familiers avec l'univers, on se permettra d'être un peu moins basique dans la manière d'amener les rebondissements et plus subtil dans la représentation des idées, car malgré ses défauts cette première saison de Carnival Row a su démontrer un vrai potentiel, est vraiment jolie à voir (ah, le théâtre des Kobolds et la chanson d'Aisling!) et il y a moyen qu'elle se bonifie dans une saison 2 déjà commandée.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 3 Septembre 2019, 20:26bouillonnant dans le chaudron "Fantasy".